Gold Cup 2019: Haïti écrit une nouvelle page dans l’histoire de la Gold Cup

La sélection haïtienne de football est une nouvelle fois sous le feu des projecteurs, en renversant le Canada trois buts à deux (3-2) au terme d’une rencontre historique, dans le premier match des quarts de finale de la compétition le Samedi 29 juin 2019 au University Phoenix Stadium.

Menés 0-2 bien avant la 30ème minute de la première période, les grenadiers ont su retrouver des ressources nécessaires pour renverser le Canada en quart de finale et arracher leur billet qualificatif 3-2 au final.

La génération de 1974, vainqueur de la Coupe Caraïbéenne des nations en 1979, ne pouvait pas espérer mieux et pourrait désormais partir tranquillement, après avoir savouré la belle victoire de ses pairs en 2007 contre Trinidad et la qualification des jeunes grenadiers en demi-finale de la Gold Cup.

Nos voisins Dominicains et le monde du football ne pouvaient pas non plus rester indifférents quand aux scènes de liesse des villes d’Haïti et de la Diaspora au coup de sifflet final tant le spectacle était inégalable.

Les réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Whatsapp…), la presse internationale saluent la victoire historique des grenadiers qui vient calmer une nouvelle fois la tension politique dans les rues et quartiers haïtiens.

Quarante cinq minutes avant l’exploit!

Pourtant, les protégés de Marc Collat ont entamé la rencontre de la meilleure des façons en exerçant un pressing bien organisé dans les 15 premières minutes empêchant ainsi aux Canadiens de construire, malheureusement, les co-équipiers de Johnny Placide ont concédé deux buts à la 18ème par J. David de père haïtien et à la 28ème minute de jeu par L. Cavallini sur deux erreurs de placement.

Avec cette confortable avance, the Canucks font tourner le ballon créant ainsi de nombreuses occasions qui pouvaient alourdir le score avant la pause n’était-ce la vigilance du dernier rempart Haïtien.

En seconde mi-temps, les grenadiers ont livré une bataille mémorable comme toutes les autres deuxième mi-temps dans cette compétition. Le discours de l’entraîneur aux vestiaires a sans doute transformé cet équipe en machine à gagner. Dès la 50ème minute, Duckens Nazon profite d’une erreur défensive pour réduire la marque (1-2; 50′). Vingt minutes plus tard, Hervé Bazile sur penalty a trouvé l’égalisation (2-2; 70′), à ce moment du match John Herdman et sa bande sont redescendus sur terre et sont devenus inquiets.

Grenadye Alaso

Les minutes de la vérité

Très agressif en défense et en attaque, Steven Saba et consorts ont imposé un rythme impossible aux Canadiens trop lents pour y faire face. Cet agressivité allait se matérialiser six minutes après l’égalisation, Duckens Nazon, à l’instar de Philippe Vorbe élimine son vis-à-vis avant d’adresser une passe millimétrée à Donald Guerrier. L’ancien pensionnaire de l’América des Cayes humilie le ballon d’un contrôle aérien du pied gauche, évite la sortie du gardien du même pied avant de glisser la balle au fond des filets et scelle le score du match (3-2).

Les Haïtiens, qualifiés pour les demi-finales affronteront le mardi 2 juillet à 10h PM le Mexique vainqueur du Costa Rica 5 tirs au but à 4. Les Haïtiens ont battu le Mexique en amical depuis 1971, avec la montée en puissance des grenadiers, nul n’est à l’abri face à cette machine Haïtienne assoiffée d’une finale de rêve.

Seide Putnam LOUIS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.