Journée nationale contre le Styrofoam en Haïti: la nouvelle trouvaille d’ALTERNATIBA-Haïti !

Malgré l’arrêté ministériel du 10 juillet 2013 interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation sous quelque forme que ce soit, des sacs en polyéthylène et des objets en polystyrène expansé (PSE ou PS cristal ou styrofoam), ces produits se retrouvent encore sur le marché haïtien et sont utilisés quotidiennement par la population. Des citoyens avisés militent pour sa mise en application depuis 2015. Ils se sont regroupés sous l’égide du Mouvement National Citoyen pour le Climat ALTERNATIBA-Haïti. Ils ont recueillis près de quatre mille signatures de leur pétition en ligne demandant au gouvernement haïtien de faire appliquer ledit arrêté. Quatre ans plus tard, ils ont décidé de passer à une autre étape, ils ont décrété le 10 juillet journée nationale de mobilisation citoyenne contre le styrofoam.

Les produits en styrofoam se trouvent partout en Haïti; dans l’administration publique, les organisations non-gouvernementales, les restaurants et dans les petits commerces de rue. Faute de politique efficace de gestion des déchets, ils obstruent les égouts et polluent après leur utilisation par une population oubliant trop souvent combien ils peuvent nuire à leur santé ainsi qu’à l’environnement. Des citoyens éco-responsables ont poussé un ouf de soulagement avec l’interdiction de ces produits sur toute l’étendue du territoire national. Malheureusement, ils ont crié victoire trop tôt. Rien n’a changé avec ce nouveau cadre normatif.

Entre se plaindre et agir, de véritables acteurs du changement ont choisi d’intervenir pour faire bouger les choses. Ils ont mis sur pied le Mouvement National Citoyen  pour le Climat ALTERNATIBA-Haïti. Depuis 2015, ils militent au sein de cette structure pour la mise en application effective du décret du 10 juillet. Outre la pétition en ligne, ils ont divers autres réalisations à leur actif. « En 2016, 262 élus locaux de 7 communes se sont engagés pour le climat. 2521 enfants ont participé à des journées thématiques sur le changement climatique. 2338 personnes ont assisté à des rencontres sur le changement climatique. Un répertoire de 61 initiatives environnementales en Haïti, un recueil caricature, une plaquette sur la responsabilité des élus locaux face au changement climatique ont été produits. Quatre villages Alternatiba offrant une vitrine à des porteurs d’initiatives concrètes pour le climat dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’alimentation, l’énergie, la gestion des déchets, l’engagement citoyen etc.… » a rapporté Wilson Conseillant.

Le jeune comptable avait d’autres révélations à faire. «Après 4 villages Alternatiba et 24 ateliers départementaux, le temps était venu de réunir des citoyens des 10 départements lors d’un congrès national citoyen pour le climat afin de structurer un mouvement national citoyen pour le climat en Haïti. Du 5 au 8 décembre 2018, 65 femmes et 76 hommes se sont retrouvés autour de valeurs environnementales et sociales communes ; des femmes et des hommes de tout âge, de divers horizons socioprofessionnels, de toutes tendances politiques et de territoires tant ruraux qu’urbains» a poursuivi le membre du mouvement.

Aujourd’hui, avec le support du Groupe d’Action Francophone pour l’Environnement (GAFE) comme partenaire, le mouvement franchit une nouvelle étape dans sa lutte pour le bannissement total, définitif et inconditionnel des  contenants en styrofoam en Haïti. Ses membres appellent les citoyennes et citoyens de tous les coins du pays et de la diaspora à utiliser leur pouvoir citoyen pour exiger le respect de l’arrêté. Le 10 juillet est décrétée journée nationale de mobilisation contre le styrofoam en Haïti.

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.