La famille du Rotary Club de Port-au-Prince, Champ de Mars s’agrandit!

Les rotariens ont leur propre système de division du temps! Leur année commence en juillet et des dates sont prévues pour l’accomplissement d’activités distinctes. En accord avec cet axiome, le mois d’aout est celui de l’effectif et de la création de nouveaux clubs. Le Rotary Club de Port-au-Prince Champ de Mars, conformément à ce principe, a intronisé trois nouveaux membres : Vinet JEAN-PIERRE, Grégory et Max-Donald MARTIAL. La cérémonie a eu lieu le mercredi 14 août 2019 à l’Hôtel Le Plaza.

La grande aventure a débuté un 23 février 1905 ! Comme toutes les belles histoires, elle prend sa source d’une idée qui a germé. Paul Harris a pris l’initiative de rassembler des hommes d’affaires d’horizons divers dans l’optique d’échanger des idées et créer des amitiés sincères et durables. L’alternance des lieux de réunion inspira le nom de la jeune organisation : Rotary. Ceux qui ont suivi les traces de l’homme de droit ont, vraisemblablement, rayé le verbe abandonner de leur vocabulaire! Le Rotary Club a résisté à l’usure du temps et aux conflits comme la Seconde Guerre Mondiale. Pour le plus grand bonheur de l’humanité! L’engagement solidaire des rotariennes et rotariens n’a jamais faibli! Ils sont au centre de l’initiative mondiale pour l’éradication de la polio.

«Ca prend ce que ca prend pour être rotarien » dixit l’Assistante Gouverneur, Chantale Pierre-Louis. Malgré cette contrainte temporelle, le Rotary Club est présent dans plus de 200 pays et compte plus de 1,3 millions de rotariens avec les mêmes droits et devoirs. Au regard de l’intérêt grandissant de jeunes pour l’organisation, on ne peut lui prédire qu’un avenir radieux. En Haïti, le Club Rotary de Port-au-Prince, Champ de Mars est lui aussi touché par cette vague de jeunes prospects. Le jeune Président du Club, Jean Pierre Brisma, n’a pas manqué de manifester son enthousiasme d’accueillir de nouveaux rotariens.

De la gauche vers la droite : Max-Donald, Vinet et Grégory

Avocat au Barreau de Port-au-Prince et membre du Cabinet Jean Baptiste, Vinet Jean-Pierre a été élu responsable du Protocole avant son intronisation. Dévoué, dynamique et sérieux, le Rotary pourra compter sur ce jeune plein de fougue. Détenteur d’un Master en Science du Développement, militant pour un environnement sain et étudiant en Master à l’Université de Limoges, Me Jean Pierre mettra certainement sa science au service du Rotary. Quant aux deux autres, en plus de partager le même nom de famille, ils sont tous les deux dans le domaine de la construction. Si Grégory, actuel Coordonnateur de l’Unité d’Etudes et de Programmation (UEP) au Ministère de la Justice et de la sécurité Publique (MJSP) a choisi la carrière d’Ingénieur Civil. Max-Donald quant à lui a préféré faire des études en Architecture  et, fort de son expérience d’Architecte dessinateur, constructeur et superviseur dans plusieurs firmes en République Dominicaine; il est revenu en Haïti et est membre fondateur de la Firme AGACO. Le Rotary Club Champ de Mars a tiré le gros lot avec ces trois-là. Ils viennent apporter leur science à une équipe qui déjà pouvait s’enorgueillir de compter dans ses rangs d’éminents professionnels.

Ces trois vont certainement, avec  leurs sœurs et frères, écrire de nouvelles pages de l’histoire de l’organisation qui s’est engagé à garantir l’accès à l’eau potable à tous les haïtiens  d’Haïti  d’ici 2030.

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.