Recherche sur internet: quels sites faire connaitre à votre enfant?

Crédit Photo : pinterest.com

Cette époque où jeunes et vieux recouraient au dictionnaire ou à l’encyclopédie pour effectuer des recherches est assez révolue.  Nous sommes dans l’ère du numérique ! Avec cette révolution 2.0, les pratiques et réflexes ont changé. Les moteurs de recherche, ces applications sur internet ou installées sur un ordinateur, ont pris le relais. Eu égard à la prolifération de contenus qui ne conviennent point aux enfants, il est un devoir pour tout adulte de veiller quel moteur de recherche ils utilisent. Heureusement, des moteurs de recherche pour enfants offrent tout internet aux petits.  

L’enfance représente cette période de la vie de l’être humain durant laquelle il est le plus vulnérable. Son développement tant physique que psychologique n’ayant pas encore abouti, l’enfant appartient à une catégorie à part entière avec des besoins particuliers. Il a droit à une attention et une protection particulières. Tout ce qui touche à l’enfant doit être conçu en adéquation  avec le principe de son intérêt supérieur. Assurer son bien-être immédiat et futur se trouve donc au cœur des décisions qui le concernent. Pour assurer son bien-être physique, mental et social tout un système est mis en place. Les parents comme la communauté où vit un enfant ont pour obligation de le protéger des dangers des mondes réel et virtuel.

La numérisation des modes de vie étant une réalité objective, il est difficile voire impossible d’empêcher à la génération des années 2000 d’y accéder. A titre d’exemple, des professeurs d’école donnent actuellement des devoirs de maison et ils préconisent l’utilisation de l’internet. Pour éviter une exposition des enfants à des contenus susceptibles de leur porter préjudice, les adultes qui ont leur charge recourent à diverses stratégies. Le contrôle parental sur les ordinateurs, l’utilisation d’internet sous supervision ou sur les téléphones, tablettes ou ordinateurs des parents peuvent se révéler inefficaces comme balises. Que faire quand la grande majorité ignore comment bloquer les contenus pornographiques sur Google, le moteur de recherche le plus utilisé? En toute quiétude, les adultes peuvent laisser les enfants recourir à l’usage des moteurs de recherche francophones qu’ionos.fr propose.

Kiddle.co

Kiddle est un moteur de recherche pour enfants créé en 2016. Son nom est un jeu de mot entre kid, qui signifie enfant, et Google. L’extension .co qui remplace le .com habituel signifie child only, soit uniquement pour les enfants. Si Kiddle.co reprend largement les codes de Google, il n’appartient pas au géant des moteurs de recherche. Le code graphique et la structure en sont toutefois largement inspirés : le nom et le logo sont très ressemblants, et la recherche peut également se faire par contenu (Web), images (Kimages), actualités (News), vidéos, ou même grâce à la Kpedia, encyclopédie de recherche spécifiquement destinée aux enfants. Cette fonctionnalité, toutefois, est surtout disponible en anglais pour le moment.

Qwantjunior.com

Qwant Junior est un moteur de recherche pour enfants âgés de 6 à 12 ans. Créé en 2015 par l’alternative à Google Qwant, il est désormais disponible pour smartphone et tablette sous forme d’application à télécharger. À l’instar de son aîné, le programme propose une recherche Web, par actualités, images, ou vidéos. Le moteur de recherche pour enfants inclut également deux autres options de recherche : éducation et extras. Le filtre éducation renvoie essentiellement vers des encyclopédies en ligne, et les extras correspondent à des contenus sélectionnés pour les enfants en fonction de leurs besoins ou de l’actualité.

Le nombre de moteurs de recherche francophones étant relativement limité, se tourner vers des portails spécifiquement destinés aux enfants peut s’avérer un bon choix. En plus de permettre d’effectuer une recherche générale, ils proposent un contenu polyvalent adapté aux enfants.

Hellokids

Hellokids est un portail francophone pour enfants. Il s’agit avant tout d’un site Web destiné aux activités manuelles, comprenant des coloriages, des dessins et des tutoriels divers. Le site comprend également des jeux et une catégorie Lecture regroupant de nombreux contenus à caractère informatif et éducatif.

Hellokids est avant tout un site Web pour enfant créatif, mais il propose également du contenu éducatif dans son menu Lecture. Le menu Lecture propose en effet des contes, des poèmes, des BD, ainsi que des reportages spécialement destinés aux enfants, sur des thèmes tels que les sciences, la géographie ou la politique. Le site pour enfants propose également une liste de sorties en famille.

Takatrouver

Créé en 2006, Takatrouver.net est un autre site francophone destiné aux enfants de 6 à 13 ans, qui propose une large gamme de contenu. Celui-ci est divisé en 6 sous-ensembles thématiques, chacun renvoyant à des liens externes :

TaKa’Surfer : cette catégorie est principalement destinée éveiller la curiosité des enfants et à leur livrer des informations, puisqu’elle comprend des dictionnaires, des explications sur la religion, la démocratie, ainsi que des outils pour étudier les langues et l’histoire-géographie.

TaKa’Communiquer permet d’envoyer des cartes et des messages. Cette fonctionnalité est particulièrement utile pour faire communiquer les enfants avec leurs grands-parents, qui sont souvent friands de cybercartes.

TaKa’T’amuser contient des histoires courtes, des blagues et des devinettes.

TaKa’T’informer est un portail de nouvelles destinées aux enfants, axé autour du Taka’Mag, un journal de bonnes nouvelles réparties en grandes thématiques, auquel chaque enfant peut contribuer. Toutefois, ce magazine est rarement mis à jour et la diversité des brèves disponibles le rend souvent confus.

TaKa’Travailler est un annuaire des écoles francophones dans le monde.

TaKa’Bricoler rassemble de nombreuses recettes de cuisine, des coloriages et des tutoriels DIY.

Pour résumer, TaKa’Surfer, TaKa’T’amuser et TaKa’Bricoler constituent les meilleures rubriques de ce site pour enfants polyvalent mais inégal. La catégorie TaKa’Surfer comprend elle-même plusieurs sous-catégories, notamment une intitulée Observer et comprendre, dédiée aux sciences. Ce menu est divisé en sous-ensembles, tels que les mathématiques, les animaux, les plantes, etc. : chacun de ces sous-ensembles est composé d’une liste de liens externes vers d’autres sites, spécifiquement sélectionnés pour les enfants. Le contenu a donc fait l’objet d’une sélection préalable, et il est souvent intéressant, mais la complexité du menu le rend difficile d’accès.

Contrairement à d’autres pays, en Haïti les moteurs de recherche pour enfant ne sont pas encore une réalité. En France, les faits ne sont pas si différents puisqu’il n’en existe que deux sur le marché francophone. Face à cette offre limitée, il est plus que judicieux d’apprendre aux enfants à utiliser les sites qui leur sont réservés.

Source : www.ionos.fr

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.