Koze Gresye réalise sa première foire du livre

Koze Gresye a  organisé la première édition de la Foire du livre le 23 Septembre 2019  à l’Ecole Atelier Idejen de Gressier. Ayant pour objectif de promouvoir les valeurs positives internes de la commune de Gressier et de faciliter les interactions sur les problèmes et les solutions nécessaires, les responsables de la plateforme ont profité pour organiser la foire à l’occasion du 87 e anniversaire de la commune et le tout premier de la plateforme.  

Participants à la foire découvrant les ouvrages

La structure Koze Gresye a réuni plus d’une centaine de participants-es  lors de la première édition de la foire du livre dans la commune de Gressier autour du thème «  M ap li, m ap aprann, m ap patisipe nan devlopman kominote m ». Cette activité ayant pour objectif de développer le gout de la lecture et de l’écriture chez les jeunes revêt d’une importance capitale à l’heure où les activités socioculturelles deviennent de plus en plus rare dans le pays. « La Foire du Livre est une activité qui vise d’abord à sensibiliser les jeunes de Gressier et des communautés avoisinantes sur l’importance de la  lecture dans leur développement ainsi que celle de leur communauté », explique Marc Deverson Beauvoir, le coordonnateur de la Plateforme.  

L’auteur Kevin Pierre et Marc Deverson Beauvoir, Coordonnateur de Koze Gresye

Ce projet de la Plateforme Koze Gresye a visé principalement les jeunes, cette catégorie livrée à elle-même en quête des activités permettant le développement de leurs compétences intellectuelles. « Le projet a permis de développer la capacité rédactionnelle chez les jeunes, d’inculquer aux jeunes les notions de Leadership par l’entremise de la lecture, de développer l’esprit d’équipe chez les jeunes à travers la mise en place  des projets se rapportant à la lecture », détaille le chef de fil de Koze Gresye.   

La Foire a réuni 6 auteurs-es et la maison d’édition Communication Plus, des chiffres qui ont été revus à la baisse à la dernière minute. « On devrait avoir 18 auteurs-es en signature et 3 maisons d’éditions, mais par rapport à la situation d’insécurité qui prévaut dans le Pays, certains-es auteurs-es et maisons d’Editions ont été obligés de décliner l’invitation », souligne l’étudiant en Sciences Juridiques. De plus, les responsables avaient planifié 2 conférences ainsi qu’un atelier de lecture qui n’a pas eu lieu par rapport à la situation du pays qui a empêché les intervenants-es d’être présents-es.

Échanges entre des participants et l’auteure Urielle Pierre

Le coordonnateur avoue que c’était la seule activité tenue pour le 87e anniversaire de Gressier. « Elle a été la seule manifestation socioculturelle réalisée au cours de la célébration de la fête de la commune.  Toutefois, il faut noter qu’aucune autorité élue de la commune n’a pas participé à cette grande activité », confirme M. Beauvoir.  

Cependant, malgré les difficultés économiques, Koze Gresye a pu bénéficier du support de quelques organisations, écoles et personnages. « On n’a pas eu de supports financiers, toute fois, on a eu le support de l’Ecole Atelier Idejen, du comité local de la Croix-Rouge de Gressier, de Dangelo Néard et de Jay Photography », précise le journaliste/rédacteur à Palmes Magazine.

Le Coordonnateur de Koze Gresye estime que la lecture a une importance capitale dans la vie de la jeunesse. En ce sens, il encourage chacun à faire des livres leurs meilleurs amis. «  Lire nous permet de découvrir le monde, de communiquer avec nous-mêmes en apprenant à mieux nous connaitre, d’explorer la vie sous ses différents aspects à travers des idées contradictoires des auteurs-es », insiste le jeune entrepreneur.  

Widelie Carlvanie OLIBRICE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.