SUPER COUPE D’ESPAGNE: LE REAL RENTRE TRIOMPHALEMENT A MADRID APRÈS SON LONG VOYAGE À RIYAD


Crédit Photo : http://www.rfi.fr

Le Réal Madrid sort vainqueur de la Super Coupe d’Espagne nouveau format au bout du suspens, en s’imposant en finale quatre (4) tirs au but à un (1)  au dépens de l’Atletico Madrid après prolongation ce dimanche 12 Janvier 2020 au stade Roi-Abdallah. 

Il fallait attendre les 90 minutes du temps réglementaire et les prolongations, pour voir le Real Madrid triompher aux tirs au but ce dimanche soir d’une finale de Super Coupe d’Espagne nouvelle version très disputée face à l’Atletico de Madrid. Retour gagnant pour Zinedine Zidane qui offre au Real son 11e titre de Super Coupe de son histoire, de quoi lancer l’année 2020 en toute beauté.

En effet, la fédération Espagnole de Football avait annoncé en Février dernier les nouvelles dispositions pour la 36e édition de la Super Coupe d’Espagne. Le trophée est désormais disputé pour la première fois depuis 35 ans entre quatre équipes, avec surtout la délocalisation du tournoi en Arabie Saoudite. Une grande première dans la compétition qui rapporterait sûrement gros au football espagnol sur le plan financier, mais cette décision est très critiquée par certains observateurs qui mettent en évidence le non respect des droits de l’homme en Arabie Saoudite. 

Bien que les divergences d’idées enflamment la toile, le tirage au sort de ce tournoi ne laisse pas les amoureux du football indifférent avec notamment le carré des demi-finales où le FC Valence s’était opposé au réal Madrid et l’Atletico de Madrid au FC Barcelone.  Les fans du ballon rond avaient donc trouvé de quoi se régaler lors des premières épisodes soldées par la victoire du Real Madrid 3-1 au dépens du FC Valence et la défaite du FC Barcelone 2-3 face à l’Atletico de Madrid. Un Scénario qui a offert un derby Madrilène en finale au détriment du classico tant rêvé par les Saoudiens.

Les vingt deux acteurs se sont livrés corps et âme dans cette grande finale nouvelle version. Le champion du monde français Zinedine Zidane, a densifié son milieu de terrain en alignant un 1-4-3-2-1 avec Isco-Modric-Casemiro et Jovič en attaque formant ainsi un losange alors que  El Cholo, l’Argentin Diego Simeone a opté pour un 4-3-3. Malgré une meilleure possession de balle en faveur des merengues les deux équipes sont rentrées au vestiaire avec le score de départ sans pour autant avoir mis en grandes difficultés les deux gardiens de but.

En deuxième période, les initiatives pour aller vers l’avant viennent de part et d’autre, mais les poulains de Zinedine Zidane se sont montrés plus menaçant à l’image de cette tentative de Luka Jovic à la 51e minute de jeu. Bousculé dans tous les compartiments du terrain Simeone fait rentrer Victor Vitolo à la place d’Héctor Herrera pour stopper les assauts  Madrilènes. En fin de match, les matelassiers ont repris le dessus dans le jeu, en profitant des pépins physiques des hommes de Zidane. 

Après 90 minutes sans but, les vingt deux acteurs ont livré une ultime bataille en prolongation. À 5 minutes de la fin du temps des prolongations,  sur un ballon mal négocié par D. Carvajal, Morata lancé en profondeur par son partenaire file tout droit dans le camp des Merengues. Alors que ce dernier se prépare à armer sa frappe à l’entrée de la surface seul face à Courtois, Valverdé s’est jeté et coupe Morata en deux. Carton rouge justifié, mais le coup franc accordé n’apportera pas le résultat escompté aux Colchoneros, score final 0-0. 

Aux séances des tirs au but, les Colchoneros ont raté leurs deux premiers tirs contrairement aux Merengues et le début d’une nouvelle page d’histoire du Real Madrid vient à peine de s’écrire,  score final (0-0, 4-1; t-a-b).

Seide Putnam LOUIS-JEAN 

putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.