PELERINAJ KILTI Kreyòl: Un regard croisé entre les communautés créolophones.

Cet événement de partage, de libre échange, familial, rassembleur de la langue créole à travers la musique et les arts permettra aux haïtiens de rester connectés à leur culture tout en permettant à d’autres nations de découvrir la langue créole. Cette communauté, « APCA » offre aux artistes et artisans des opportunités et favorise aussi des échanges à travers ce pèlerinage. 

L’ APCA s’engage.

L’entreprise culturelle fondée dans les années 2000 par  Ronald Osias a pour but de faire la promotion de la langue créole à travers la culture et l’art haïtien en Haïti comme à l’étranger. Elle a déjà matérialisé des projets en Haïti. Parmi eux figure, le festival international de la musique au féminin, un festival qui met en valeur les artistes féminin du monde. Il a été le premier à être matérialiser par « APCA ». Ce festival, initié en Haïti depuis 2017, a amené l’année dernière à sa deuxième édition des artistes venant d’Afrique, de Martinique, de Guadeloupe et d’autres régions du globe terrestre. Ces artistes l’internationaux ont partagé la scène avec de jeunes artistes haïtiennes. Cette activité tourne autour de la journée internationale des droits des femmes et se prolonge jusqu’à la fête des mères.

Mouvement « Pelerinaj kilti kreyòl »!

Trois axes servent de pilier à ce mouvement: la force, l’énergie et l’intelligence. Cette initiative présentée par « APCA » est associée à un comité international de différentes villes avec différents membres de (MPCC) mouvement pèlerinage culture créole.Ce mouvement volontaire a pour but de représenter, orienter, planifier un ensemble d’activités afin de valoriser, renforcer et préserver la connexion entre les pays avec le comité de créolisation dans le domaine de la culture, l’éducation et l’entrepreneuriat artistique. À l’occasion de la 216e année de l’indépendance D’Haïti sous la coordination de MS Jolly Barthelemy, le premier janvier 2020 ,en tant que premier peuple noir libre en Amérique, le comité international provisoire du mouvement pèlerinage culture créole « MPCC » à désigné la ville de New Orléans de part son historicité par rapport à la langue créole; où le jazz a pris naissance, là où les premiers créole ont pris leur extension, pour le lancement officiel du mouvement « Pelerinaj kilti kreyol » avec des activités, échanges, partages et connaissance libre du 1er jusqu’au 5 janvier au local de Rendez-vous Créole, Restaurant à Collin AVe

L’équipe de New Orléans

Des pèlerins qui s’engagent pour la culture!

Des pèlerins comme Kettia Joseph coordinatrice du comité international mouvement culture créole de New-York, Brusma Daphnis le directeur général d’Haïti Tchaka Dance venu D’Haïti, Jolly Bathelmy de New Orléans ainsi que d’autres représentants apportent leur contribution à l’avancement de la cause. Brusma de son expertise dans la dance traditionnelle et folklorique ajoute sa touche afin de créer des opportunités pour la pratiquants de ce domaine en Haïti, afin de créer d’autres projets futurs.

De la gauche vers la droite: Brusma Daphnis (Haiti), Kethia Joseph (New York) et Jolly Barthelemy (New Orléans)


La deuxième représentation du mouvement aura lieu en Floride, dans la ville de Lauderhill. La Floride a été choisie afin d’établir le mouvement pour la valorisation du patrimoine culture créole. En Floride plus précisément Lauderhill madame Nadia Hassad fait la coordination entre l’équipe du mouvement et la communauté locale pour la conférence communautaire, qui aura lieu le 25 janvier 2020. Le directeur général Ronald Osias informe que, « ce mouvement compte grâce à un projet de pilotage intègre plusieurs villes des États-Unis. Telles que Lauderhill, New-York, Boston puisque déjà à Boston la langue créole est présente et enseignée dans les universités« .

De la gauche vers la droite: Mr Ronald Osias (PDG APCA/MPCC), Mlle Nadia Assad et Mr Augustin A. Salters de Lauderhill, Fl.

Ils ne resteront pas là!

Dans le cadre de la tournée de pèlerinage aux États-Unis les 6 et 7 février 2020, Ronald Osias de concert avec Jean Mapou, responsable de la librairie Mapou à Miami, initiateur du mouvement créole haïtien dans les années 1960, victime de la prison fort dimanche présenteront un mini documentaire ayant pour thème « Fò dimanche fò  lanmò ». Ils  en profiteront pour établir un lien avec cette communauté dans le cadre de la promotion et de la valorisation du patrimoine culture créole. Cela permettra aussi à la communauté créolophone de renforcer ses connexions. Les communautés les plus avancées aideront les moins avancées, afin de créer un plus grand marché pour la circulation des œuvres créoles.

Un réseautage plutôt solide!

Ce mouvement venant d’Haïti a plusieurs ouvriers à l’oeuvre, des membres dévoué comme, l’artiste Makensonn Brutus, Wood Dulcé le responsable logistique en Haïti, Léonique Guerrier. Ils se sont donnés afin de permettre le libre échange. Ils partagent entre eux talent, connaissance et expérience dans leur travail avec d’autres communautés à partir de différents réseaux où l’échange entre artistes et les œuvres seront plus facile à valoriser. Ce mouvement pèlerinage comme son nom l’indique invite toutes la communauté créolophone à apporter sa contribution d’une façon où d’une autre.

Christella FRANÇOIS

1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.