Marèl, jeu en voie de disparition dans le paysage haïtien?

Alors que ce jeu était l’un des favoris de certains enfants, aujourd’hui il est de plus en plus rare de voir des jeunes haïtiens le pratiquer. Retour sur les règles de la marelle (marèl en créole), ce jeu enfantin pratiqué en plein air le plus souvent dans la cour de recréation de l’école primaire, parfois même à la maison est menacée de disparition dans une société où le loisir sain est de plus en plus rare.

La marelle ce jeu d’extérieur, de distraction permet d’apprendre à compter et à garder l’équilibre. C’est aussi un jeu parmi les plus populaires dans la cours de recréation. Il est très ancien et est pratiqué depuis le Moyen-Âge.

Qu’a-t-on besoin pour jouer à ce jeu?

Jouer à ce jeu demande du travail de dessinateur, car il faut tout d’abord tracer le dessin avec de la craie, certains enfants utilisent du charbon de bois. Tout dépend de l’endroit, d’autres utilisent un bout de bois en terre battue. Ce qui servira de plateau pour le jeu en plein air.

En quoi consiste jouer à la marelle?

Pour s’amuser à ce jeu, il demande un parcour ordonné dessiné sur le sol, partant de « terre à ciel ». Après avoir lancé un papier boulonner ou un caillou plat,les joueurs progressent dans les différentes cases, à cloche pied, tout en évitant la case où se trouve le papier ou le caillou ainsi que de marcher sur les lignes du tracé. Pour gagner il faut- être le premier à terminer la totalité des parcours à réaliser .

Qu’elles sont les principe et explications de la marelle?

L’objectif du joueur de marelle c’est de monter au ciel et revenir sur terre, mais pour ce faire cela demande de respecter les principes et de comprendre les explications.

Pour débuter chaque joueur se met sur la case  » terre » le premier joueur lance son papier ou caillou dans la case 1, une fois le lancer réussi il peut alors entamer le parcours. Pour ce faire, il doit sauter à cloche pied par dessus la case 1 pour attendre la case 2. Puis, passer à cloche pied dans la case 2 et 3. Quand le joueur arrive au case doubles, il doit poser un pied dans chaque case et ce en même temps. Pour le 6, il repart à cloche pied et pour les cases 7et 8 il répète la même opération que pour les cases 4 et 5, ce qui veut dire pied gauche en case 7 et pied droit en case 8.

Ainsi le joueur doit faire volte-face pour le chemin du retour. On procède de la même manière pour retourner, jusqu’à la case 2. Une fois arrivé, le joueur doit se pencher sur un pied et ramasser son papier ou caillou situé sur la case 1 et sauter par dessus la case 1 et revenir à son point de départ qui est la case « terre ».

Une fois le parcours réussi, il commence le procédé en jetant son caillou en case 2. Le joueur devra commencer à cloche pied sur la case 1, sauter par dessus la case 2. Au retour il ramassera son papier ou caillou en case 3.

Ainsi de suite jusqu’à atteignation de la case 8 avec son papier ou caillou. Pour gagner, le joueur doit lancer son caillou sur la case  » ciel » et refaire une dernière fois le parcours aller-retour sans toucher les traces. Ce jeu amusant et encourageant doit être encore transmise de génération en génération dans les écoles et ailleurs. Ce qui permettra à nos enfants de connaître certains jeu pratiqué quand on avait leur âge.

Christella FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.