Coronavirus: Ces comportements dans les lieux de culte nous exposent davantage.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres! Certains poussent souvent le bouchon trop loin. Catherine II de Russie a déclaré « l’ignorance du peuple nous garantit de sa soumission ». Certains prêtes religieux font de cette citation leur crédo. Ils saisissent la moindre occasion pour tirer leur épingle du jeu. La situation calamiteuse engendrée par le Coronavirus n’a pas calmé leur folie de grandeur. Pour bafouer la population aveuglée faute de connaissance ils viennent avec toutes sortes d’artifices sans se rendre compte de leurs répercussions.

« L’ignorance est la nuit de l’esprit et une nuit sans lune ni étoiles » selon un vieux proverbe chinois. Sur une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, un pasteur qui s’est autoproclamé prophète de l’Eternel du nom de prophète Berger, dit avoir la capacité de guérir des fidèles atteints du Coronavirus d’une quelconque prière en se servant d’une serviette unique pour l’assemblée.

Alors que les organismes intervenant dans le domaine de la santé se mobilisent dans une campagne de prévention et de sensibilisation visant à former la population sur la conduite à tenir face à la pandémie, le prophète Berger a appliqué une petite serviette rectangulaire sur la T-Zone (zone T) des fidèles, regroupant les yeux, le nez et la bouche; considérée comme une zone à haut risque de contamination.

Un comportement qui pourrait exacerber le système immunitaire des patients asthmatiques de l’assemblée en cas de contamination de l’un de ses fidèles au COVID-19. Une action jugée irresponsable par plus d’un et qui mérite d’être décriée dans la société selon les internautes.

Un peu plus tôt dans le mois dans une autre vidéo similaire, un autre prophète du nom de Mackenson Dorilas avait fait une déclaration semblable, exigeant des personnes qui pourraient être atteintes du Coronavirus de lui verser de l’argent en prétextant de les guérir. Aucune assignation n’a été délivrée jusque là pour corriger cette situation malheureuse. Et, sans compter le marché noir établi par des grossistes mal intentionnés avec l’augmentation des prix certains intrants comme les boîtes de gant qui se vendent maintenant à 2000 gourdes, cache nez 2000 gourdes et hand sanitizer (désinfectant pour les mains) 2300 gourdes, selon une étudiante en sciences infirmières de l’UNITECH .

Dans les églises catholiques, le baiser de paix considéré comme l’unité de la communauté chrétienne, il est souvent pratiqué comme geste liturgique dans la célébration de l’Eucharistie, comme symbole de paix. Cependant le lavage des mains effectué par le célébrant avec de l’eau avant la communion (distribution de la l’hostie) pourrait ne pas être suffisant pour désinfecter les mains à l’heure du Coronavirus.

De même, la célébration de la mort de Jésus Christ par la sainte cène dans les églises protestantes, devrait faire aussi objet de discussion. Dans la plupart des assemblées, la distribution des espèces (pain, du vin) pourrait représenter un danger. Car, si une personne est contaminée, sa participation dans cette communion pourrait être fatale pour toute l’assemblée en cas de libération involontaire des gouttelettes de salive (postillons).

La situation n’est pas trop différente non plus dans les péristyles lors des cultes vaudous. Un hougan peut contaminer son fidèle et son entourage et vice versa, donc l’éducation des fidèles est une arme pour lutter contre la contamination de masse.

L’obligation est donc faite aux célébrants et à l’Etat de prendre les mesures qui s’imposent pour épargner la nation haïtienne de nouvelles pertes en vies humaines de masse, comme ça a été le cas avec l’épidémie de choléra.

Seide Putnam LOUIS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.