Coronavirus : Gare aux faux prophètes!

Depuis quelques temps, nous assistons à une vague création des églises protestantes que ce soit dans la capitale ou dans les villes de province. Les pasteurs, les « faux prophètes » sont légion. Ils savent tout. Outre la célébration des cultes, ces prophètes s’adonnent à d’autres activités telles : la guérison des malades ainsi que la prescription des médicaments de toute sorte. En ce temps de crise sanitaire inouïe, faut-il les laisser libre face à ce danger éminent qu’est le coronavirus.

À Port-au-Prince surtout, les pasteurs, les « faux prophètes » se multiplient. Quasiment toutes les églises ont leurs prophètes. Je me réserve de citer des noms. Mais, ceux qui regardent  la télé, écoutent la radio peuvent facilement trouver des noms. D’autant qu’ils sont en grand nombre ces derniers temps. Ils font tout. Ils savent tout. Pire encore, ils vous donnent des recettes ou des médicaments « panacée » en pleine célébration, alors qu’ils sont dépourvus de toutes connaissances ayant rapport avec la médecine. Quelle aberration ! Quelle légèreté de la part de nos dirigeants ! 

La ministre de la Santé publique et de Population (MSSP) et le ministre de la Justice et de la sécurité publique n’ont jamais pipé mot sur cette situation qui, pourtant, mérite d’être régulée. Avec le coronavirus, il est venu le temps de stopper cette pratique. Car, le virus représente un grand danger pour la population on ne peut se permettre de laisser le destin de nos croyants entre les mains des personnes qui savent rien, absolument rien dans le domaine dans la santé de prescrire des médicaments sous base de révélation. Donc, Halte là .Ce n’est plus le temps de divaguer.

Ces pasteurs « prophètes » qui prétendent détenir toute la vérité  et avoir un certain pouvoir divin pour faire de la guérison ont tendance à outrepasser toutes les normes préétablies. On se souvient comme si c’était hier de la fameuse recette (prescription) d’un de ces prophètes guérisseurs concernant le VIH. Laquelle suscitait la colère des certains citoyens. Malgré le tollé, ce dernier bénéficie encore du soutient éhonté d’une frange de leurs fidèles vraisemblablement dénués de bon sens. Et les autorités, comme ce fut toujours cas, font de cette situation le cadet de ses soucis. Et cette mauvaise pratique qui est devenue une tasse de thé dans certaines églises à Port-au-Prince et dans les villes de province  demeure.

Fort de ce constat alarmant, l’enjeu est de taille. Face à la propagation outrance du virus dans certains pays de l’Europe, il faut que les gens, les fidèles protestants surtout, les adeptes de ces prophètes en particulier … savent que la guérison de cette maladie ne passe pas par la prière des faux prophètes « toutistes ». Ils doivent faire preuve de bon sens et se rendre compte qu’une tasse de thé préparé avec un cheveu dans la bible ne peut servir de vaccin! Sinon, on risque gros face à cette épidémie qui ne cesse de se propager à une vitesse vertigineuse dans certains pays en dépit des sérieuses dispositions prises par les dirigeants.

Depuis la confirmation des personnes testées positives au coronavirus en Haïti, les autorités ne cessent d’annoncer des mesures pouvant réduire la vitesse de la propagation du virus.  Néanmoins, le nombre personne attient du coronavirus continue d’augmenter lentement. Selon le dernier  rapport du ministère de la Santé publique et de la population (MSSP) datant du 4 avril 2020, 21 cas ont été enregistrés officiellement. De plus, des centaines d’autres sont placés soit en quarantaine institutionnelle ou quarantaine domiciliaire. 

Suite à une décision exécutoire publiée, le gouvernement exige la fermeture des écoles, des églises … pour protéger la population et réduire la vitesse de la propagation du virus. Cependant rien n’est dit que des centaines de fidèles qui suivent aveuglement ces prophètes  pourraient toutefois échapper aux révélations  et aux recettes des prophètes. Lesquelles qui s’avèrent très dangereuses pour ces milliers de fidèles en ce temps de crise sanitaire sans précédent. De tels comportements pourraient cette fois coûter la vie à des centaines de personnes voire des milliers puisque ce virus peut se transmettre facilement à milliers de personnes dans un temps record. Donc, les dirigeants doivent prendre de sérieuses dispositions pour protéger cette frange de la population. Des sanctions sévères doivent être envisagées contre tous ceux et celles qui veulent contourner les mesures adoptées d’une façon ou d’une autre. Gare aux faux prophètes! 

Jodel Alcidor

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.