Réforme du secteur énergétique : Jovenel Moise n’a pas encore abdiqué

À l’occasion de la fête de l’agriculture et du travail, le président de la République, Jovenel Moise, a réitéré son engagement envers le peuple haïtien. Le chef de l’état a promis de respecter toutes ses  promesses dont la réforme de l’énergie électrique.

Crédit Photo: Radio Vision 2000

À la fin du mois d’avril dernier le pays était plongé totalement dans le black-out. Cette situation a suscité beaucoup de réactions. Pour tenter de calmer la fureur des abonnés, les responsables de l’Electricité d’Haïti (EDH) ont été obligés d’utiliser les couloirs de la presse pour expliquer à la population les raisons de cette longue coupure. Pourtant, l’électricité 24 sur 24, Jovenel Moise y croit toujours.

Ce vendredi 1er mai 2020, dans son allocution de circonstance au Palais National, le chef de l’Etat a réitéré au peuple haïtien son engagement de doter le pays de plusieurs centrales électriques pouvant fournir de l’électricité 24 sur 24 avant la fin de son mandat. En panne de popularité  le locataire du Palais National promet de se sacrifier pour la réalisation de ce projet qui pourrait lui coûter gros.

 «Le projet de l’électricité 24/24 est toujours en cours. La venue du coronavirus a torpillé le processus malheureusement. Nous nous remettrons vite au travail après le passage de l’épidémie du nouveau coronavirus » a déclaré le Président de la République Jovenel Moise avant de demander à la population d’être un peu patient. Selon, le numéro un de la nation, le chemin n’est pas du tout facile. Mais, nous y arriverons a-t-il ajouté.

L’art de se déresponsabiliser

Face à cette rareté spectaculaire de l’électricité à travers toutes les grandes villes du pays la semaine dernière, le Président dont la mission, entre autres, est de veiller au bon fonctionnement des institutions impute la responsabilité à un petit groupe de citoyens comme ce fut toujours le cas depuis son accession au timon des affaires du pays. Pour se dédouaner de sa responsabilité, le Président n’a pas manqué de clamer son innocence. Entre-temps, il a tenu à remercier le premier ministre pour son travail pour rétablir l’ordre dans la distribution du courant électrique.

Un Jovenel très élogieux 

Parallèlement, le chef de la diplomatie haïtienne a rappelé à la population la décision prise par son équipe pour changer ce qu’il appelle la matrice énergétique du pays. A en croire, le chef de l’état 98% de l’énergie utilisée dans le pays est à base de produits pétroliers alors que  le pays n’est pas un producteur de pétrole. «  Nous allons, dans le cadre du changement annoncé réduire considérablement ce chiffre en utilisant les autres sources d’énergie telles : Energie éolienne, calorique, solaire » a annoncé Jovenel Moise. 

« Hormis les autres sources, Haïti a la capacité de produire, d’après une étude de la Banque mondiale, quatre milles mégawatts d’énergie électrique à base de vent  ce qui, selon le chef de l’état, faciliterait la tâche. Donc, nous allons droit au but a-t-il ajouté 

Un satisfecit en demi-teinte 

À défaut de fournir de l’électricité 24/ 24, le président Jovenel Moise se contente d’énumérer les pompes agricoles qui ont été installées dans plusieurs zones du pays. À rappeler que le président Jovenel Moise a déjà passé plus de trois ans  à tête du pays et la situation de la population à tous les niveaux n’a pas bougé dans le bon sens. Alors qu’il se tague de chef d’état responsable.

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.