Claire Lydie Parent ne s’est pas retenue !

La femme politique, Claire Lydie, Parent n’a pas mâché ses mots pour critiquer la gestion du président Jovenel Moise et son équipe pendant le passage du nouveau coronavirus en Haïti dans une courte interview accordée à la fin de cette semaine.

Claire Lydie Parent sort de silence. L’ex mairesse de la commune de Pétion-Ville n’a pas manqué de critiquer la méthodologie que le gouvernement a choisi pour procéder à la distribution de l’aide financière annoncée en grande pompe par le Président de  la République le 27 avril dernier. Dans une courte interview accordée ce samedi à la radio Kiskeya, la femme politique a lâché du lourd ! Elle fustige le comportement amateur de l’équipe au pouvoir.

 « Ouf, le Président Jovenel Moise n’a pas grandi politiquement. La venue de l’épidémie due au coronavirus a donné au Président   de la République la possibilité de refaire son image, une santé. Malheureusement, il n’en a pas fait un bon usage » s’indigne l’ex chanteuse des Frères Parents, soulignant en outre que le président n’épate personne. 

Pourquoi la Digicel ?

La Digicel ne fait pas l’humanité. Le gouvernement a fait choix d’un service de la compagnie téléphonique de la Digicel (Mon Cash) pour distribuer de l’argent (3 mille gourdes) à plusieurs milliers de familles issues des dix départements du pays. L’opération qui a débuté au milieu de cette semaine à quelque peu agacé certaines personnes de la société. Pourquoi la Digicel ? Quels sont critères de cette sélection ? La grogne enfle. Incapable de trouver la réponse à ces questions certains qualifient de gaspillage cette distribution opaque. 22 888 personnes sont concernées par le premier décaissement.

« Le Président Jovenel Moise ne peut pas se permettre une fois de plus de dilapider les fonds publics dans une telle opération opaque. Le gros bon sens de n’importe quelle personne lui permet de voir que cette opération n’aboutira à rien de concret. Qu’est-ce qu’on fait de ceux qui habitent dans des endroits très reculé du pays et qui n’ont pas accès à un téléphone portable  alors que cette catégorie fait partie des familles les plus vulnérables » a questionné Claire Lydie Parent.

Selon le président Jovenel Moise, cette distribution vise particulièrement les familles les plus démunies. À en croire, le chef de l’état, 1 515 000 familles seront touchées  par cette assistance octroyée dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus qui a déjà, selon le bilan du ministère de la santé publique et de la population (MSPP) fait plusieurs victimes. 

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.