Coronavirus: QUID personne guérie?

Le syndrome respiratoire aigu sévère 2 (SARS-CoV-2), découvert en Chine en décembre 2019  à Wuhan a engendré l’utilisation de nouveaux vocabulaires ou groupe de mots dans notre quotidien (Coronavirus, SARS-Cov-2, Covid-19, Asymptomatique, Gestes barrières, Distanciation sociale, ….). Plus connu sous le nom de coronavirus, certaines définitions relatives à la pandémie portent souvent à confusion et le spécialiste en Santé Publique le Docteur Junot Félix nous aide à faire le point via sa page youtube.

Crédit Photo: http://www.bbc.com

La pandémie due au Coronavirus fait beaucoup jaser depuis la découverte du foyer de la maladie en décembre dernier à Hubei, Chine.  Grâce à la technologie, les usagers sont renseignés au jour le jour sur la maladie et son évolution. Cependant beaucoup de définitions sont restées incomplètes ou incomprises : Kilè yo di yon moun se yon ka kontak ? Kilè nou ka pale de ka sispèk ? Kilè yon moun malad ? Kilè yon moun geri?

Selon le Directeur Général de GENESIS la définition de la guérison peut être complexe et variée selon le pays. Dans certains pays on n’arrive pas à déterminer quand une personne doit être déclarée guérie, dans  d’autres dès que la personne ne présente plus les symptômes (toux, fièvre, céphalées) de la maladie on la considère comme guérit. Pour d’autres pays, l’absence des symptômes chez un malade ne fait pas de lui un cas guéri de la maladie.

Face à cette série d’incertitude, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et ses états membres se sont mis d’accord pour adopter une définition unique du cas considéré positif au départ.  Malgré tout, deux cas sont à considérer. Il faut distinguer d’une part la guérison clinique à ce moment de la durée le ou la concerné-e est exempt de fièvre, toux, courbature et céphalées et d’autre part  la guérison à proprement parler qui nécessite des tests subséquents. 

La guérison clinique n’habilite pas une structure de prise en charge de Covid-19 à déclarer un (e) patient-e guéri-e de la maladie, car la guérison clinique n’est autre que l’absence des symptômes susmentionnés.

Toujours selon le professeur à l’université, des études ont montré, même en absence de symptôme la personne peut porter le virus en son sein et peut le transmettre à d’autres personnes. Donc pour être guéri totalement du Covid-19, certains pays se sont convenus d’évaluer l’évolution de la maladie sur la durée. C’est-à-dire, tester la personne apparemment guérie 30 ou 40 jours selon le pays, depuis l’apparition du premier symptôme (exemple fièvre). Si le test en question est négatif, il sera suivi d’un autre dans 24 heures qui doit être encore négatif, à ce moment là, la personne est déclarée guérie.

Le Courrier de la Nation encourage donc son lectorat à s’abonner à la chaine Youtube du Spécialiste en Santé Publique, pour une plus large diffusion et appropriation des mesures visant à réduire la propagation du virus en Haïti.

Seide Putnam LOUIS-JEAN

Putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.