COVID-19 : RAPLEH apporte de l’eau au moulin des journalistes!

Avec l’appui de la FOKAL, RAPLEH a pu fournir à quarante journalistes haïtiens des arguments permettant d’étayer leur opinion sur la pandémie actuelle causée par le coronavirus.

Les professionnels de l’information  jouent un rôle important dans le combat contre la propagation du COVID-19. Ils doivent sensibiliser la population, convaincre les plus réticents que le coronavirus est une réalité. De plus, il est du ressort de la presse de combattre toute interprétation mystique des symptômes d’une contamination au coronavirus et du même coup éviter de regrettables événements comme ceux survenus dans la Grand’Anse lors de l’épidémie du choléra. Pour arriver à mener toutes ces missions le journaliste doit posséder certaines ressources. D’où l’entrée en jeu de RAPLEH et FOKAL.

A l’initiative de RAPLEH, avec le soutien financier de la Fondasyon Konesans ak Libète (FOKAL) Quarante journalistes issus des 10 départements géographiques d’Haïti ont pris part à un webinaire où trois professionnels de renom les ont accompagnés dans l’objectif de renforcer leurs capacités à produire des émissions, des reportages, des articles etc. sur le coronavirus. Ladite conférence en ligne a permis à tout ce beau monde de se connecter malgré les restrictions liées à la déclaration de l’état d’urgence sanitaire  et la distance géographique.

Docteur Junot Félix, spécialiste en Santé publique et professeur à l’université, a insisté sur la nécessité de vérifier et de s’assurer avoir compris les informations recueillies grâce à une triangulation efficace. Autour du thème, Sources et gestion d’information en temps de crise sanitaire, le Docteur Félix a indiqué aux participants les sources fiables d’informations tant au niveau international que national. L’intervention d’Ardy Jean Gardy, journaliste de carrière, a quand à lui porté sur l’Histoire des grandes épidémies en Haïti. Pour finir le Docteur Simon Rosemond, Spécialiste en santé publique a réalisé son exposé autour du thème COVID-19 : évolution, réalité et intoxication. Grace à son intervention les journalistes bénéficiaires ont une bonne compréhension, scientifiquement parlant, de ce qu’est un virus.

Cette année, la journée mondiale de la liberté de la presse célébrée chaque 3 mai a été une occasion pour mettre en garde contre la désinformation sur la pandémie. RAPLEH et FOKAL ont pourvu aux journalistes les ressources nécessaires pour mieux informer la population.

Stevens JEAN FRANCOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.