La justice haïtienne fait douter Georges E. Allen !

Le journaliste Georges Emmanuel Allen a été l’invité spécial de Wendel Theodore à «Le POINT » le lundi 4 mai 2020. L’ancien de la Radio Métropole a déclaré qu’il n’a pas placé sa confiance dans le système judiciaire.

Georges E. Allen ne fait pas dans la dentelle. « Je dis toujours la vérité. Je ne veux pas cacher cette vérité. Quant à moi, Je n’ai aucune confiance dans le système judiciaire haïtien. Et je ne suis pas le seul à avoir ce sentiment. En faisant cette déclaration, je dis tout haut ce que les autres parfois disent tout bas » a déclaré le présentateur de « L’INVITE DU MIDI  »  au micro de la radiotélévision Métropole qui expliquait lors de cette interview comment des agents de la police nationale d’Haïti (PNH) l’ont roué de coups, alors qu’il n’avait rien fait de mal pour recevoir un traitement aussi humiliant qu’inhumain.

En dépit de cette méfiance avérée, le présentateur de la Radio Caraïbes n’entend pas rester les bras croisés et la bouche bée. « Je vais quand même porter plainte contre mes agresseurs certes. Mais, je sais très bien que ça ne servira à rien » a informé le journaliste de la Radio télé Caraïbes. « Rien ne va se passer dans mon dossier. Après avoir déposé cette plainte, les autorités annonceront, comme d’habitude, l’ouverture d’une enquête et ça s’arrêtera là. Car, la justice haïtienne est réputée  pour ce comportement laxiste » a-t-il ajouté d’un ton très moqueur.

Une nouvelle bataille s’annonce

Georges E. Allen annonce une nouvelle bataille contre l’agression Haïti. «  J’ai été battu par des lâches. J’utiliserai ma voix pour dénoncer cette mauvaise pratique dans la société haïtienne. C’est une nouvelle bataille » a signalé le journaliste qui informe qu’il est en bonne santé.

Le Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique fait partie des institutions publiques qui devraient, de par son importance, son travail dans la société, avoir la confiance de tous les citoyens, pourtant ils sont légion qui n’ont pas placé leur confiance dans cette institution étatique. Le président Jovenel Moise qui se fait passer pour l’homme de la réforme, trois ans après, il n’y a aucun signe de changement dans le système judiciaire haïtien qui, pourtant nécessite un bon coup de balai. Au contraire le chef de l’Etat a éclaboussé cette institution en nommant cinquante juges corrompus dans le système judiciaire.

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.