Rapatriement des Haïtiens : L’Etat a une double mission

Credit photo : Haitilibre

Les Etats-Unis ont rapatrié, le mardi 26 mai, trente haïtiens en pleine crise sanitaire, en plus de veiller sur l’état de leur santé, les autorités doivent également scruter la personnalité de ses citoyens car, selon les informations, la plupart de ces gens ont un passé criminel.

L’insécurité bat son plein. Les groupes armés se multiplient un peu partout à travers le pays, augmentant ainsi le taux de criminalité. Police nationale n’a pas les moyens nécessaires pour traquer les bandits .Fort malheureusement, les Etats-Unis, conformément à sa politique « migratoire » continuent  de rapatrier des citoyens qui, selon les informations, avaient des démêlées avec la justice haïtienne .Pire est, pour des raisons criminelles.

Le mardi 26 mai 2020, un avion de l’Immigration and Customers enforcement (ICE Air) a atterri sur le tarmac de l’Aéroport Toussaint Louverture de Port-au-Prince. Sur les 78 haïtiens qui devraient être à bord de cet appareil seulement 30 y étaient.  Plus de la moitié de ces citoyens avaient des antécédents criminels selon «Haitlibre » qui a titré son article : les USA rapatrient 30 Haïtiens dont 16 au passé criminel. Face à cette suspicion douteuse, les autorités haïtiennes, notamment la justice haïtienne devrait faire bien attention.

Si certains ont été expulsés en raison de leur statut d’irrégulier aux Etats-Unis d’Amérique, d’autres  pourraient représenter un danger pour la société haïtienne.

Coronavirus : Jean Negot calme les esprits 

Depuis la confirmation des premiers cas du nouveau coronavirus, les autorités ont pris des dispositions nécessaires pour contenir sa propagation. L’Etat a un œil particulier sur toutes les personnes notamment celles venant des pays ou des territoires dument touchés par l’épidémie due au nouveau coronavirus.

 «Toutes les personnes rapatriées avaient été testées négatives au Covid-19 » a informé le directeur de l’Organisation de la migration (OMM), citant une déclaration du gouvernement Americain. En dépit de tout, ils seront placés en quarantaine institutionnelle avant d’être à nouveau testés. Certains pourraient être placés en isolement au besoin.

Annie Francois 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.