In memoriam Marc Derby Gédéon

Hier, 28 mai 2020, Marc Derby n’a pas pu célébrer son 31e anniversaire. Non, il n’était pas confiné chez lui à cause du coronavirus. En fait, il ne pourra plus solenniser de nouveau printemps. Il n’est plus de ce monde. Ce jeune homme plein d’avenir a été abattu par balle parce qu’il aurait égratigné le véhicule dans lequel se trouvaient ses bourreaux. Son rêve d’établir un restaurant de référence en Haïti ne pourra pas s’actualiser. 

Le vendredi 24 avril 2020, la vie battait son plein à Port-au-Prince. Une journée ordinaire tirait vers sa fin. À la station d’essence sise à Carrefour Tifour des automobilistes et des motards attendaient pour mettre de l’essence dans leur véhicule. Parmi eux se trouvait un jeune homme qui a attiré l’attention du pompiste qui lui a vendu de l’essence. « Un jeune homme est sorti du lot de nos clients habituels. Il m’a salué et m’a demandé de lui vendre de l’essence, il n’a pas omis d’ajouter « S’il vous plait » à la fin de sa phrase » témoigne le pompiste qui ne connaissait pas le prénom de son client et qui ne pouvait non plus deviner qu’il ne lui restait pas longtemps à vivre. Marc Derby a été assassiné par balle à la pompe d’essence peu de temps après.

Alors qu’il faisait le plein dans sa voiture, il a été accusé d’avoir égratigné un autre véhicule. Pendant qu’il cherchait à démontrer son innocence au conducteur, ce dernier, selon les témoignages concordants, a sorti son  arme à feu. Il lui a ensuite asséné un coup dans le creux de sa poitrine  avec  son revolver. Avant même qu’il ait eu  le temps de réagir, deux autres passagers du véhicule « éraflé » ont eux aussi sorti leur pistolets et ont fait feu. Touché, Marc s’est écroulé sur une moto qui était garée à coté de sa voiture. Il ne se relèvera plus. Il a rendu l’âme sur place et les malfrats qui ont commis le forfait ont pris la poudre d’escampette.

Éplorée, la mère de la victime bloquée aux Etats-Unis par le coronavirus est intervenue sur les ondes de la Radio Télévision Caraïbes (RTVC). Elle n’a pas manqué de vanter les qualités de son fils. « Il est un rude travailleur. Malgré que son dossier pour  l’obtention d’une résidence aux Etats-Unis est en cours, il travaillait en Haïti. Malgré que je lui ai dit de ne pas aller travailler en Haïti. Il m’a répondu qu’il aimait travailler» a-t-elle déclarée la voix empreinte d’une grande tristesse.  Elle n’a pas manqué de réclamer justice pour son fils.

Un vide difficile à combler !

Ceux qui ont connu Marc Derby n’ont pas manqué de vanter ses qualités. Tous étaient d’accord sur un point, il était sage. Hier, 28 mai, ramenait l’anniversaire du disparu. Malgré qu’il ne soit plus de ce monde, certains proches et amis ont tenus à laisser des messages sur le mur de sa page Facebook.

« Happy birthday bro bondye konn tt bagay ke nanm ou repoze anpè bro » a posté Jerry Baricad Crew. «Happy 31 Birthday Marc Derby Gedeon » a été le message de Stephanie Sterling. Kattiana Cadet Leon quant à elle a laissé un message clair « Happy birthday cousin cheri kotew ye a se bondye bow jistis ou c pi gwo kado wap jwenn » a-t-elle inscrit sur la page Facebook du défunt.  Pour exprimer les sentiments qui les submergeaient alors qu’ils laissaient leurs mots tous ceux qui ont écrit sur son mur ou commenté des publications ont recouru à l’emoji de la tristesse.

La DCPJ mène l’enquête !

Selon les données recueillies par la rédaction du journal, une enquête a été ouverte sur ce dossier à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Des témoins de la scène ont été auditionnés. Certains ont été invités à venir témoigner plus de 8 jours après les faits. L’instruction étant secrète, la rédaction n’a pas cherché à recueillir de données sur l’état d’avancement de l’enquête.

Cependant, elle tient à mentionner que la piste selon laquelle des agents de la PNH seraient les auteurs de ce crime est à prendre au sérieux. Le fait que la scène du crime ait été polluée risque  de compliquer la tache des enquêteurs. Toutefois, des informations comme la couleur et le modèle du véhicule des malfrats ainsi que l’image des caméras de certaines institutions de la zone peuvent conduire à identifier et procéder à l’arrestation des auteurs de ce crime. Le dossier de Marc Derby ne doit pas venir rallonger la liste des enquêtes qui se poursuivent. Son cas doit servir d’exemple !

Ce poème posté sur sa page Facebook le 20 septembre 2011, permettra de découvrir un autre aspect du disparu !

AMOUR INEFFABLE

Pourquoi faut-il que nous souffrons tant pour une personne qui ne nous aime pas?

Pourquoi notre cœur, éprouve t-il tant de chagrin? en se voyant délaissé, abandonné par elle.

Il y a près de nous tant de gens qui attendent un regard.

Il y a tant de gens qui, pour peu que nous leur sourions se feraient damner l’âme.

Pourquoi t’enfonces tu dans l’ombre pour quelqu’un qui ne le mérite pas Si elle a rejeté un si grand amour c’est qu’elle ne sait pas elle ne peut pas comprendre la portée de tes sentiments un si indicible amour On ne le trouve pas chaque jour, Cela ne se vend pas, Ne s’achète pas, et quand il se présente une fois dans la vie de quelqu’un il ne réparait plus, il s’en va définitivement

Car il n’est pas permis à un être de goûter dans courte vie en deux fois un amour si grand.

Est ce que je n’ai pas raison???

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.