La DGPNH s’incline devant des dépouilles des policiers

La Police nationale d’Haïti (PNH) a enregistré plusieurs pertes en vie humaine au cours de ce mois dont la mort de deux commissaires qui seraient, selon les informations, décédés des suites de symptomes pouvant liés au nouveau coronavirus. Face à cette situation, la Direction générale de la Police nationale d’Haïti (DGPNH) dit s’incliner devant les dépouilles de ces agents.

Le nombre de victime s’envole dans le rang de la Police nationale d’Haïti (PNH). Plusieurs agents de la PNH sont morts dont le commissaire divisionnaire Carmel Florent et le commissaire principal Joel Gentillon. Touchée par ce deuil, la Direction générale de la Police nationale (DGPNH) présente ses plus sincères condoléances aux familles des victimes dans une note publiée, le mercredi 3 juin 2020, en cette circonstance.

« La Direction générale de la Police nationale d’Haiti (DGPNH) s’incline devant les dépouilles mortelles du Commissaire divisionnaire, Carmel Florent, et du commissaire principal, Joel Gentillon respectivement responsable et de la Police routière (DCPR )  et du Corps d’intervention et de maintien l’ordre  (CIMO) , ainsi que tous les policiers fauchés des suites de symptomes liés au nouveau coronavirus » lit-on dans cette note . Elle profite de l’occasion pour présenter ses plus sincères condoléances aux familles éplorées, amis et à leurs proches collaborateurs tout en exhortant les membres de l’institution au respect scrupuleux aux consignes sanitaires.

La Direction générale de la Police nationale d’Haïti (DGPNH) renouvelle, par ailleurs son engagement d’accompagner tout le personnel de la Police nationale d’Haïti (PNH) durant cette période

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.