Bundesliga : Le Bayern Munich tue à petit feu le suspens

Le Bayern Munich s’approche un peu plus de son 8e sacre consécutif en se débarrassant  de Leverkusen cet après midi  2-4 au BayArena stadium pour le compte de la 30e journée de la Bundesliga. Avec cette préservation de l’écart de 7 points de Dortmund, une victoire face au Borussia Mönchengladbach lors de la prochaine journée suffirait aux Bavarois pour remporter le trophée du championnat allemand qui compte 34 journées contrairement aux autres championnats qui comptent 38.

Malgré un début de match compliqué, les Munichois ont renversé le Bayer Leverkusen en déplacement pour s’imposer  deux buts à quatre (2-4) ce samedi. Les locaux avaient pourtant réussi à faire le plus dur en ouvrant le score très tôt dans le match par l’intermédiaire de l’international Argentin Lucas Alario à la 9e minute de jeu (1-0; 9’). 

Après ladite ouverture de score prématurée des rouge et noir, les visiteurs ont fait parler leur expérience en pressant de très haut l’adversaire occasionnant ainsi les mauvaises passes à n’en point finir. C’est d’ailleurs en se faisant chiper le ballon au milieu du terrain que Leon Goretzka a mis en orbite Kingsley Coman pour égaliser d’une frappe enroulée de l’intérieur du pied droit à la 27e minute de jeu (1-1; 27’). Leon Goretzka passeur décisif sur le premier but des Bavarois, hérite d’un bon ballon de Thomas Müller à l’entrée de la surface, la frappe au ras du sol du milieu offensif centre gauche des visiteurs 42e, n’a laissé aucune chance au 1,92 m de Lukas Hradecky, (1-2; 42’). Quelques secondes avant la pause, Serge Gnabry plante un 3e but d’un joli piqué. Score à la mi-temps (1-3; 45+1).

En seconde période, les locaux dos au mur avaient voulu montrer un bien meilleur visage en jouant à domicile. La volonté était là mais le respect éprouvé pour l’équipe en face les a empêché de progresser dans la production du jeu leur permettant de réduire le score avant de penser à l’égalisation. Au contraire, Robert Lewandowski jusque-là très discret, a aggravé le score de la tête, à la réception d’un très bon centre de Thomas Müller. Dans la foulée, Florian Wirtz trouve la réduction du score à la 89e minute de jeu (2-4; 89’).

Si tout se passe bien, les Bavarois pourraient être sacrés champions dès le weekend prochain en cas de victoire contre le Borussia Mönchengladbach. Une fin de saison suivie de près par la rédaction du Courrier de la Nation pour le bonheur de son lectorat.

Seide Putnam LOUIS-JEAN

putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.