Coronavirus : le PM Joute assouplit les mesures barrières

Les haïtiens bloqués à l’étranger depuis la fermeture des frontières et des aéroports internationaux peuvent espérer rentrer dans leur pays à une seule condition : être munis d’un test négatif au nouveau coronavirus.

Bonne nouvelle pour les Haïtiens empêchés de rentrer dans le pays par les dispositions prises pour contrer la Covid-19. Au début du mois de mars dernier, les dirigeants haïtiens avaient pris une poignée de mesure visant à protéger la population contre la propagation de l’épidémie due au nouveau coronavirus, parmi lesquelles la fermeture des aéroports internationaux, de tous les frontières. Depuis, ils sont nombreux les haïtiens vivant à l’étranger désirant retourner sur le sol natal. Environ deux mois après, le gouvernement a décidé, le vendredi 5 juin 2020, d’alléger les mesures prises pour empêcher la propagation de la pandémie alors que le nombre de cas des personnes infectées ne cessent d’augmenter au jour le jour selon les bilans présentés par les autorités du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP).

Avant l’assouplissement de cette mesure, il fallait à tous les citoyens décidés de rentrer au pays de faire une réservation pour une durée de quatorze jours. Cette mesure n’est plus pour le moment. «Les citoyens haïtiens bloqués à l’étranger n’ont plus besoin de réservation d’hôtel pour rentrer au pays » a fait savoir le premier ministre Josep Jouthe. « Néanmoins, le gouvernement pose ses conditions. Tous ceux et celles qui veulent rentrer au pays doivent être munis  d’un test négatif à la Covid-19 » a informé le PM qui préconise une quarantaine domiciliaire dans une note récemment adressée aux responsables du Ministère  des Affaires Etrangères (MAE).

Vers la reprise des vols commerciaux

Pour ce qui est des personnes infectées, le chiffre continue de gonfler. Selon le dernier bilan émanant des autorités du Ministère de la Santé 3072 personnes sont infectées dont 50 décès. Cependant, en plein crise, le gouvernement se lance dans une opération d’atténuation des mesures qui, devraient pourtant être, en référence à cette situation, durcies. Après  avoir octroyé à des citoyens haïtiens bloqués à l’étranger, la possibilité de rentrer en Haïti, les dirigeants pensent à la réouverture de l’espace aérien (Vol Port-au-Prince –Floride  2)- Port-au-Prince New York) à partir de 11 juin prochain selon les informations recueillies d’une  source généralement bien informée. Il est, toujours selon la source, demandé aux citoyens de se présenter avec le résultat de son test Covid-19.

À titre de rappel, les vols commerciaux ont été suspendus le 20 mars dernier. À cette époque, il n’y avait que quelques cas détectés officiellement. Pourtant, ceux qui font office de dirigeants de ce pays avaient pris tout un ensemble de mesure pour essayer de contenir la pandémie.

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.