Parlement : budgétivore malgré sa caducité!

Le pouvoir législatif s’est vu octroyer une enveloppe de six milliards cent quinze millions quatre cent sept gourdes dans le document budgétaire de 2019-2020 pour son fonctionnement pour le reste de l’année fiscale. Alors que, depuis le deuxième du mois de janvier ce pouvoir est dysfonctionnel. 

Crédit Photo: Le National

 À  la fin de cette semaine, le pouvoir exécutif a publié le document budgétaire général de l’exercice 2019-2020, l’un des domaines de son intervention annuelle. Comme à l’accoutumée, le pouvoir législatif quoique décrié, critiqué pour son comportement est bien loti en recevant dans ce nouveau document budgétaire général une enveloppe de six milliards cent quinze millions quatre cent sept gourdes pour son volet de fonctionnement et celui d’investissement.

Le président de la République Jovenel Moise a, dans un tweet publié très tôt le deuxième lundi du mois de janvier, dit constater la caducité du Parlement faute des élections. Par conséquent, tous les députés de la 50e législature doivent partir y compris le 2/3 du Sénat, rendant du coup le pouvoir législatif dysfonctionnel. Pas de quorum, donc aucune séance ne peut guère se tenir. Depuis, les portes sont totalement fermées. Vlan ! Dans le document budgétaire 2019-2022, l’exécutif a mis à la disposition d’un Parlement qui ne fonctionne plus depuis tantôt 5 mois quatre 4 789 003,637 gourdes pour son volet fonctionnement. Quel fonctionnement ! À cela s’ajoute 1326 404 296 gourdes pour l’investissement. 

Au total, le Parlement en dépit de son dysfonctionnement et la disparition totale des sénateurs qui ne se positionnement sur pratiquement aucun sujet brûlant de société, a reçu une belle enveloppe de 6 115 407 933 gourdes selon les chiffres dûment inscrit dans le document budgétaire de 2019-2020. Un document comme bien d’autres du genre attise la colère des hommes de l’opposition démocratique.  

Parallèlement, le pouvoir judiciaire a reçu 1575 010 081 gourdes alors que les magistrats sont en grève. Ils réclament entres-autre de meilleures conditions de travail. Même en étant caduc, le Parlement budgétivore a 5 fois de plus que l’environnement.

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.