Haiti: Georges Floyd remarqué sur le parcours de la manifestation de dimanche dernier !

Les policiers protestataires ont investi les rues de la capitale haïtienne pour réclamer, entre autres, la libération du policier Pascal Alexandre placé en détention le 8 mai dernier  sous les ordres du Parquet  de Port-au-Prince. Des membres de la population les ont accompagnés. Sur leur itinéraire Georges Floyd a été remarqué !

Crédit Photo: Kalenews

Assassinat, incendie criminel, acte de vandalisme, destruction de bien publics sont, entres autres, les actes reprochés à Jean Pascal Alexandre. Ce dimanche 7 juin ses frères d’armes  accompagnés de militants politiques n’ont pas caché leur mécontentement et ont demandé que lumière soit faite autour du dossier de l’agent affecté à la Brigade de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS) et issu de la 24e promotion.

Les policiers, pour la plupart, membres du Syndicat de la Police Nationale d’Haïti (SPNH) gardent toujours leurs revendications: augmentation de leur salaire, de meilleures conditions de travail, etc. Les manifestants ont arpenté plusieurs artères de la capitale. Sur leur parcours, des agents de la PNH ont fait usage de gaz lacrymogène et de balles en caoutchouc. Deux journalistes  et un policier protestataire ont été blessés.

Incroyable mais vrai ! L’afro-américain Georges Floyd mort asphyxié sous le genou d’un policier blanc aux États-Unis a été remarqué sur l’itinéraire des protestataires.  Au moment où des milliers de personnes sont descendues dans les rues de plusieurs pays pour demander justice et dire non à la discrimination raciale et la brutalité policière, les manifestants haïtiens ont eux aussi voulu rendre hommage à l’homme dont la mort continue de faire couler de l’encre et semble provoquer de futurs changements drastiques. Ils ont arboré une photo de Floyd!

La manifestation a pris fin devant les locaux du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique.

Christella FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.