Cap-Haïtien 2020: Black-out 24 sur 24!

L’année 2020 ramène la commémoration des 350 ans d’existence de la ville de Cap-Haïtien. Malheureusement la communauté de la cité Christophienne ne peut jusqu’à date commencer à célébrer cet événement malgré sa grande portée symbolique. Le coronavirus s’est invitée à la fête et le comité 350 a du remettre ses projets à plus tard. Les nombreuses grandes réalisations promises par le Premier citoyen de la Nation pour marquer cette grande célébration se font encore attendre. Faute d’avoir le courant 24 sur 24 garanti, le Cap est maintenant plongé dans le noir à toutes les heures du jour et de la nuit.

La ville de Philomé Obin, Maximilien Laroche, Gérard Etienne, Oswald Durand, Jean Demesvar Delorme, Anténor Firmin etc. va célébrer les 350 ans de sa fondation. Connaissant la fierté et l’orgueil légendaire des filles et des fils de cette  cité, on ne pouvait s’attendre qu’à de grandes célébrations. Un Comité a été mis en place et il avait planifié des activités visant à donner à la commémoration toute sa splendeur.

Malgré l’absence de mise en œuvre de Cap 2020, le programme de préparation de la commémoration de cette solennité coïncidant avec le bicentenaire de la disparition du Roi Henry 1er, le comité s’est attelé à la tâche. Sans la réalisation des promesses du Président dont la mise en place d’une ligne téléphérique pour aller à la Citadelle, les héritiers d’Henry Christophe se préparaient à lancer le signal de la renaissance du Cap-Haïtien de ses cendres. Le Coronavirus, l’incendie de la Cathédrale de Milot ont éclaboussé les rêves des Christophiens mais ils attendaient que la fin de l’orage pour faire montre de courage. La preuve deux fils authentiques de la ville, Arly Larivière et Richard Jean Hérard (Richy) travaillent ensemble sur un single qui sera leur contribution au rehaussement des festivités. Malheureusement, un autre événement semble contrarier les plans des capois.

Depuis plusieurs mois, le département du Nord fait face de longues coupures d’électricité. Des voix se sont élevées pour protester et demander des comptes. Enfin le service public fournissant le courant électrique, l’Electricité d’Etat d’Haïti (EDH) par l’organe de son service de communication du Nord a fait le point. Malheureusement, les nouvelles ne sont pas bonnes ! À cause de certains problèmes auxquels est confronté la Centrale Jose Marti et du retard de livraison des pièces commandées pour réaliser les activités de maintenance et de réparation des moteurs, la centrale se retrouve dans l’impossibilité de produire du courant.

Selon la note, le centre commercial de Cap-Haïtien travaille d’arrache pied pour arriver à rétablir le courant. Vu qu’aucun détail n’est donné sur la durée de cette situation faute d’avoir l’électricité promise par le Président, le Cap-Haïtien et le département du Nord, a le Black-out 24 sur 24 !

Stevens Jean FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.