Le cortège présidentiel dans le viseur de FANTOM 509 selon le Ministre de la Justice

À la veille de deux nouvelles journées de manifestation annoncées par le groupe FANTOM 509 dans la capitale, le ministre de la justice a fait une révélation fracassante. Selon Lucmane Delil, les policiers du groupe Fantom 509 se préparent à attaquer le cortège du Président de la République lors de la célébration du 25e anniversaire d’existence de la PNH.

La Police Nationale d’Haïti (PNH)  se prépare à célébrer dans quelques heures son 25eme anniversaire  d’existence. Entre-temps, les policiers du Groupe FANTOM 509 ont annoncé, après la mobilisation du dimanche dernier, deux nouvelles journées de mobilisation prévues pour le 11 et 12 juin 2020. Les revendications sont les mêmes: de meilleures conditions de travail, le réajustement de la grille salariale pour ne citer que ces revendications-là.

Lucmane Delil lance des flèches 

Qualifié précédemment de terroriste par le ministre de la Justice et de la Sécurité Publique, Lucmane Delil, le groupe FANTOM 505 a reçu, le mercredi 10 juin 2020, une nouvelle frappe de la part du garde des sceaux de la République et pas n’importe laquelle. Le titulaire du ministère de la Justice accuse les policiers de FANTOM 509 de comploteur, d’assassins. « Les policiers du Groupe FANTOM 509 sont de vrais  terroriste.  Ils préparent une attaque contre  le cortège présidentiel lors de la célébration du 25e anniversaire de la Police nationale d’Haïti lors de la traditionnelle cérémonie à l’académie de police »  a lâché le numéro 2 du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) dans une conférence de presse tenue ce mercredi.

Une mise en garde lancée 

Apres avoir vendu la mèche, le ministre de la Justice lance une mise en garde à l’endroit des policiers du groupe FANTOM 509. « Ces policiers doivent faire bien attention. Cette fois, ce ne sera plus la même. Nous n’allons pas rester les bras croisés. Nous allons nous préparer pour donner une réponse appropriée à ce groupe  de terroriste, de bandits» a annoncé  l’ancien commissaire du gouvernement. 

« Outre ce projet, les prétendus policiers, nourrissent  également l’idée d’attaquer les locaux du ministère de la justice et de la sécurité et d’autres symboles de l’Etat lors des prochaines mobilisations » a déclaré le ministre avant de dénoncer un plan d’assassinat à son encontre. « Ils veulent non seulement attaquer le ministère dont je suis le titulaire et du même coup m’assassiner. La planification a été faite en présence de plusieurs personnalités politiques dont des chefs de partis» a expliqué l’homme de loi qui, pour l’instant refuse de donner plus de détail concernant les participants mais, promet aux journalistes présents d’apporter sous peu toutes les informations y relatives.

Pour l’instant, les membres du groupe FANTOM 509 n’ont pas encore réagit à cette déclaration incendiaire du ministre de la Justice et de la sécurité.

Abigaelle PIERRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.