Coronavirus-Football: Matchs à huis clos, jouer à domicile ne veut plus rien dire !

La pandémie du nouveau coronavirus oblige les populations à adopter de nouvelle mode de vie. Dans le milieu sportif, depuis le match retour de C1 opposant le Paris Saint-Germain au Borussia Dortmund en passant par la reprise du championnat d’Allemagne, tous les matchs programmés sont disputés dans des stades totalement vides. À quelques minutes de la reprise de la Liga Santander, et à quelques jours de la reprise de la Premier League et du Calcio Italien (Série A), la rédaction du Courrier de la Nation se fait le devoir d’apporter les dernières informations pour son lectorat.

Crédit Photo: liberation.fr

Les supporteurs jouent un rôle prépondérant dans le milieu sportif. En Football, ils sont souvent appelés douzième homme et sont considérés pour les équipes locales, comme un catalyseur pour booster leurs protégés en quête de victoire. Dans les championnats les plus regardés de la planète, la présence des supporteurs dans les stades, suffit à une équipe de seconde zone pour mettre en déroute les grosses cylindrées. De même,  l’absence des fans pourrait causer leur chute devant les grosses écuries. 

Cinq journées après la reprise de la Bundesliga, Le Bayern Munich reste toujours invaincu dans le championnat ce, malgré des déplacements périlleux. Que pourrait-ton espérer à l’avenir pour les petites équipes d’Europe avec la reprise de la Liga, la premier League et la Série A. Questionné en avril dernier sur la situation à l’émission « On Refait La Télé » sur RTL France, Éric Cantona, ancienne gloire de Manchester United eu à dire: « Un match à huis clos ce n’est pas un match de football. »

Toujours selon le quinquagénaire, jouer dans un stade vide peut être toute autre chose sauf le football: «Il n’y a pas de passion, il n’y a rien », poursuit Eric Cantona, désormais acteur et qui évoquait dernièrement pour TV Magazine sa contribution dans la série «Dérapages». « Parce que les joueurs ont besoin de cette énergie, des supporters. C’est vraiment un 12e homme. C’est comme au théâtre, que vous jouiez devant une salle vide ou pleine, ce n’est pas la même chose. On prend, on se sert de l’énergie des gens qui sont là. Elle nous porte cette énergie. Elle nous porte, elle nous paralyse ou elle nous transcende. Mais dans tous les cas, ce n’est pas le même match» a martelé l’ancienne star Mancunien. (https://sport24.lefigaro.fr/).

Alors que les virologues allemands sont favorables pour maintenir la décision de jouer les matchs à huis clos jusqu’à la fin de l’année 2020, le gouvernement espagnol quant à lui a officialisé un retour dans les stades d’ici la fin du mois de juin. Les Anglais de leur coté optent pour récréer des bruits des supporters artificiels a rapporté la rédaction de RTL.fr. A cet effet, les téléspectateurs auront le choix entre le vide des stades à huis clos ou d’une ambiance artificielle reproduisant le cri des supporters. Selon le quotidien Daily Mail, certains clubs anglais seraient prêts à diffuser des bruits d’ambiance dans les stades pour compenser le vide et transmettre de l’énergie aux joueurs pendant les matchs. 

Le nouveau coronavirus a causé tellement de dégât dans la famille du football qu’il en  faudrait du temps pour redresser la pente. Entre temps, les commentateurs de foot, isolés dans les tribunes vides des stades devraient encore supporter quelques mois pour retrouver la passion dans les stades, à en croire les dirigeants du football espagnol.

Seide Putnam LOUIS-JEAN

putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.