Attaque contre la SOFA : PAPDA pointe du doigt les autorités et secteur privé

La Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) dénonce et condamne les attaques subies par la Ferme-école de la Solidarité des Femmes Haïtiennes (SOFA). En ce sens, la PAPDA, dit, apporter toute sa solidarité à la classe paysanne en particulier les femmes paysannes.

PAPDA apporte son soutien à la SOFA après l’attaque perpétrée contre les locaux de la Ferme-école de la Solidarité des Femmes Haïtiennes (SOFA) dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye  par un groupe armé. La Plate-forme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) n’a pas mis du temps à réagir, dans une note publiée  en pointant du doigt les autorités locales et les acteurs du secteur privés des affaires sans citer de nom.

« La Plateforme haïtienne de plaidoyer pour un développement alternatif (PAPDA) dénonce vigoureusement l’attaque brutale et sanglante d’un groupe armé à la solde d’un membre du secteur privé et des autorités locales contre les locaux de par la Ferme-école de la solidarité des femmes haïtiennes (SOFA) dans la commune de Saint-Michel de l’Attalaye. La PAPDA tient aussi à apporter toute sa solidarité à la classe paysanne, en particulier les femmes paysannes qui subissent des accaparements violents de terre dans le cadre d’une politique gouvernementale l’agrobusiness mono exportatrice dans le pays » a fait savoir, le directeur de programme, Ricot Jean-Pierre. 

Jean Gesner indexé

 Selon les informations recueillies par la PAPDA  auprès de certaines victimes le coordonnateur du CASEC de la 8e section, Jean Gesner était accompagné de plusieurs hommes armés lors de cette attaque perpétrée sur des personnes trouvées dans la ferme, blessant ainsi plusieurs d’entre elles. La présence de  Fresner Dorcin a été remarquée.

 Des recommandations

En vue de faire la lumière sur ce dossier la PAPDA exige : l’ouverture d’une célèbre enquête par les autorités judicaires, demande au ministère de l’agriculture  de  garantir le droit du SOFA, que l’INARA assume sa mission ….

Pour finir, la PAPDA lance un appel à la mobilisation pour lutter contre cette pratique qu’est l’accaparement violent des terres.

Louvencky FRANCOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.