Coronavirus : Jovenel Moise annonce un retour à la vie «normale »!

Le Président de la République, Jovenel Moise, a annoncé un assouplissement des mesures barrières prises dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du coronavirus. Les ports, les aéroports, les magasins, les frontières sont, entre autres, autorisés à rouvrir leurs portes à partir de 30 juin. Entre-temps, les écoles, les universités et les lieux de culte doivent encore patienter.

À moins de 24 heures de la réouverture de l’espace aérien annoncée en grande pompe par l’exécutif la semaine dernière, le président de la République, Jovenel Moise a convoqué la presse, le lundi 29 juin 2020, pour une nouvelle conférence de presse à travers laquelle, le locataire du Palais National a vanté les efforts de son administration dans le cadre de la lutte contre la propagation de l’épidémie due au nouveau coronavirus, tout en annonçant de nouvelles mesures prises par le gouvernement environ trois mois après la fermeture de plusieurs secteurs d’activité dont les écoles , les églises, les frontières , les ports et les aéroports pour ne citer que ces secteurs-là.

À partir de 30 juin, les ports, les aéroports, les frontières et les magasins recommenceront à fonctionner normalement. Tandis que, les écoles, les universités et les lieux de culte resteront fermés jusqu’à nouvel ordre selon ce qu’a fait savoir le premier citoyen de la nation profitant de l’occasion pour remercier une partie du secteur privé qui l’a aidé dans la gestion de l’épidémie du coronavirus depuis le 19 mars dernier jusqu’à aujourd’hui.

Les noctambules peuvent se réjouir un peu de l’annonce du président de la République. S’agissant du mot d’ordre de couvre-feu, la décision reste et demeure. Toutefois, le chef de la diplomatie haïtienne a procédé à certains changements d’horaire.  » Apres une analyse austère de la situation actuelle, nous avons décidé de maintenir le mot de couvre-feu instauré depuis plus de trois mois. Cependant, l’horaire a été modifié. Désormais cette mesure sera applicable de minuit à 4 heures du matin » a informé le chef de l’exécutif.


Youri Latortue critique

Comme ce fut toujours le cas après chaque intervention du président de la République, les réactions n’ont pas tardé. L’ex sénateur de l’Artibonite semble le premier des hommes de l’opposition à avoir réagi suite à l’annonce du chef de l’Etat. Le coordonnateur national du parti Ayiti an aksyon (AAA) exprime son désaccord par rapport à la reprise des vols commerciaux notamment ceux venus de la Floride, l’un des épicentres de la maladie à l’heure actuelle. « La reprise des activités n’est une mauvaise idée. Néanmoins, le chef de l’Etat devrait d’abord entamer une réouverture intérieure en commençant par les églises, les écoles, les magasins, les universités etc avant d’ouvrir nos frontières. Cette décision pourrait nous couter très cher » a déclaré l’ancien président de la Commission d’éthique et anti-corruption du Sénat de la République. « Actuellement l’Etat de la Floride aux Etats-Unis est l’épicentre de la maladie. Donc, la liaison entre Haïti et la Floride est danger pour pays » selon le sénateur.

Abigaelle PIERRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.