Car wash party brutalement interrompu par la PNH

La Police nationale d’Haïti (PNH) a violemment interrompu un programme (Car Wash Party),le dimanche 20 juillet dans la capitale. Bilan : un mort et des blessés.

la PNH a violenté les fêtards .Le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince a passé des instructions formelles pour interdire toute organisation de l’activité dénommée Car Wash party dans sa juridiction. Passant outre de cette mesure, la Police nationale d’Haïti (PNH)  a fait irruption, ce dimanche à la rue de l’enterrement pour suspendre violemment cette activité qui avait reuni plusieurs centaine des personnes abordant de leur maillot blanc.

Une personne a été tuée et plusieurs d’autres blessées dans le cadre de cette opération brutale selon les premiers éléments d’information véhiculée.

Panique totale ce dimanche à la rue de l’enterrement. Les fêtards courent à toute vitesse dans tous les sens. Ces milliers de jeunes qui s’amusaient ont dû fuir le lieu sous les balles réelles des agents de force de l’ordre.

À noter que, le commissaire avait pris cette  décision pour empêcher une résurgence des cas de contamination de l’épidémie de la Covid-19 puisque, selon le CG , les mesures visant à contenir la propagation de l’épidémie n’ont pas été respectées telles que : la distanciation physique , le port des masques de protection entre autres . D’autant que, précise –t-il, cette activité est jonchée des scènes de débauche qui vont à l’encontre des mœurs et de nos coutumes.

Francois Christella

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.