Assassinat de Me Monferrier Dorval : la Conférence internationale des barreaux exige la création d’une commission internationale

La Conférence internationale des barreaux (CIB) exige, à travers une correspondance adressée au président de la République, qu’une commission internationale soit associée à l’enquête afin de déterminer les  auteurs et les commanditaires de ce crime.

La CIB persiste. Le bâtonnier Bernard Vatier s’est adressé, le mardi 6 octobre 2020, pour une deuxième fois au président de la République, Jovenel Moise, sur le dossier de l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Me Monfierrier Dorval pour lui demander, cette fois, qu’une commission internationale soit associée à l’enquête visant à déterminer les coupables de cet assassinat.

«Par ma lettre du 14 septembre 2020, je vous ai fait connaitre l’émotion très vive qu’a provoquée dans la communauté internationale des avocats, l’assassinat du bâtonnier Monferrier Dorval. Au-delà de l’atteinte insupportable de la personne humaine, cette tragédie constitue une agression d’une extrême gravité à l’encontre de la justice, de l’Etat de droit, et plus généralement de la démocratie » a écrit Me Bernard Vatier.

C’est pourquoi, poursuit-il, nous avons demandé qu’une commission internationale soit associée à l’enquête pour que soit identifiés les auteurs et les commanditaires de ce crime.

En Haïti, les étudiants de l’université d’Etat d’Haïti (UEH) et les avocats de plusieurs barreaux continuent de mettre la pression sur les autorités locales. Ils exigent l’arrestation de toutes les personnes impliquées dans cet assassinat et de les donner un châtiment exemplaire.

Pour l’heure, la Police nationale a déjà procédé à l’arrestation de plusieurs individus proche de la première dame. Mais le flou persiste.

Le pouvoir en place va-t-il accepter la demande de la Conférence internationale des barreaux ? Nous ne sommes pas sûrs .

La rédaction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.