12 % de réduction des homicides volontaires, le BINUH encense le G9

Entre le 1er  juin et le 31 aout, les cas homicides volontaires ont diminué  de 12 % selon le dernier rapport du Bureau intégré des nations-unies (BINUH, très élogieux envers le Groupe G9 en famille et alliés.

Le Bureau intégré des nations-unies (BINUH) a soumis cette semaine son traditionnel rapport de 120 jours au secrétaire général de l’ONU à travers lequel il a fait une radiographie de la situation et sur la mise en œuvre de son mandat qui vient, tant bien que mal, boucler sa première année.

Selon le BINUH 328 personnes sont victimes dont 24 femmes et 9 enfants. Ce résultat, précise ledit bureau, coïncide avec la formation de l’alliance du groupe G9, constitué des chefs de gangs de plusieurs quartiers de la capitale dont Cité Soleil, La Saline, bas Delmas et autres. 

Parallèlement à cette diminution du nombre de cas homicide volontaire déclaré à la Police, les cas d’enlèvement et de kidnapping augmentent selon les enquêteurs du BINUH

Dans  ce document de 42 pages réalisé le 25 septembre écoulé le BINUH a affirmé que la majorité des cas ont été, sans surprise, enregistré dans la capitale qui n’abrite pas moins de 35 % de la population du pays.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.