2020 NBA-FINALS: Les Lakers S’imposent difficilement contre Miami et flirtent désormais à son 17e titre de champion NBA

Les Lakers ont pris une sérieuse option pour le titre de la NBA en s’imposant dans la douleur contre le Miami Heat 102-96 dans la nuit du mardi 6 au mercredi 7 Octobre 2020 au AdventHealth Arena. Les « Purple, Gold and Black» sont à une victoire d’égaler le Boston Celtic’s avec 17 trophées.

La série des finales NBA opposant le Heat aux Lakers a pris une tout autre tournure depuis le match numéro 3. Si les deux premiers matchs laissent entrevoir une série à sens unique sans enjeu réel, Jimmy Butler et ses acolytes ont changé la donne et offert aux amants du ballon orange une finale à la hauteur des attentes, pour du moins ce qui reste. Vainqueurs au « Game 3 », avec une prestation XXL de Jimmy Butler (40 pts, 11 rbns et 13 passes), les hommes d’Éric Spoelstra ont livré une copie conforme défensivement du troisième match mais avec moins de réussite en attaque.

Durs comme fer en défense, le retour de Bam Adebayo sur le parquet vient d’intensifier l’agressivité des joueurs Heat offensivement et défensivement. Un changement de rythme qui pousse les Lakers à multiplier les mauvais choix en défense et en attaque. Mais au final, les coéquipiers de LeBron James ont eu le dernier mot grâce à notamment une performance exceptionnelle au quatrième quart-temps signée Kentavious Caldwell-Pope « KCP ».

En effet, l’arrière des Lakers a dégainé un tir derrière l’arc permettant aux Lakers de conserver une avance confortable (6pts) à 2’58 » de la fin du match; avant de conclure son travail d’un double-pas (lay-up) magistralement exécuté à 2’04 » de la fin. C’est en tout cas Anthony Davis qui a parachevé l’œuvre de KCP à trois points portant le score du match à 100-91 à 39 secondes du terme.

Dans la foulée, le Miami Heat et Tyler Herro dans les derniers instants ont pu réduire l’écart, score final 102-96. Malheureusement pour le rookie, il va falloir fait mieux que réduire les écarts dans le cas contraire les Lakers seront sacrés champions pour la 17ème fois dans l’histoire de la NBA en égalant du même coup le Boston Celtics.

Seide Putnam LOUS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.