Barrage Gold Cup 2021: Johnny Placide se prononce sur le tirage au sort

Le Capitaine de la sélection nationale Johnny Placide, a accordé récemment une interview à notre confrère d’Alterradio Smith Griffon, dans laquelle il s’est prononcé sur le tirage au sort de la Gold Cup 2021 tenu à Miami le 28 septembre dernier. Pas question de chercher midi à quatorze heures selon le capitaine, le résultat se réside dans le travail.

Contrainte par le chamboulement des calendriers sportifs dû au coronavirus, la CONCACAF s’est vu obliger de s’adapter aux nouveaux ordres intimés par la pandémie pour compenser les retards. Ainsi, la CONCACAF a adopté un nouveau format assez compliqué et le/la concerné/e comme dans le cas d’Haïti aura deux (2) adversaires à éliminer pour valider son billet qualificatif pour la coupe d’Or 2021.

Ce fameux tirage au sort a vu le jour le lundi 28 septembre 2020, où 12 sélections sélectionnées en fonction de leur classement dans la ligue des Nations (3e Ligue A, 2e Ligue B et 1er Ligue C), que sont : Bahamas, Barbade, Bermudes, Cuba, Guatemala, Guyane Française, Guadeloupe, Guatemala, Guyana, Haïti, Montserrat, Saint-Vincent & Grenadines et Trinidad & Tobago, vont s’affronter dans des matchs à élimination directe du 2 au 6 juillet 2021 aux USA pour les trois (3) places qualificatives restantes.

Demi-finaliste de la dernière édition, le Capitaine des Grenadiers Johny Placide s’est livré au sujet de ce tirage.« On s’avait bien qu’on allait avoir un tirage difficile, pas par les équipes car aujourd’hui toutes les équipes vont être difficile à battre» a affirmé le numéro 1de la sélection. « On a eu la chance de faire une très belle Gold Cup l’année dernière en terminant 1er de notre groupe A. Connaissant notre capacité les équipes vont nous attendre pour nous mettre en difficulté» argüe le Capitaine.

Selon le trentenaire, il faudrait procéder étape par étape pour mieux gérer cette phase éliminatoire. « le but c’est d’abord se qualifier pour la phase finale après on rencontrera soit Bermudes ou Barbade pour la dernière phase, ce sera difficile oui il faudra bien préparer les matchs car c’est à nous de prouver ce qu’on valait réellement».

« C’est un tirage très difficile avec les États-Unis, le Canada et la Martinique, c’est un gros challenge et même un bon challenge pour nous. Malheureusement avec cette pandémie on a pas pu préparer suffisamment en équipe surtout avec la situation du coach qui n’a pas donné de nouvelles. Nous les grenadiers on a pas peur de ces équipes, d’ailleurs on l’a montré l’année dernière on a su rivaliser avec les plus gros, donc je pense qu’on peut le faire. » À la question de savoir ce qui se passe avec son club actuel, le Capitaine a ainsi répondu: « Avec mon club on a fait un très bon début de saison, pour ma part on a encaissé que 3 buts en 8 matchs. La saison va être longue pour garder ce cap là jusqu’à la fin ».

Pour conclure, le natif de Montfermeil a livré un petit message question d’encourager les jeunes sportifs: « Le message en tant que capitaine, à tous les joueurs qui travaillent dur dans leur club, de faire le meilleur d’eux car le résultat n’est nul par ailleurs qu’en bossant dur. Pour nos fans on les demande d’être derrière nous on sait que le peuple haïtien attend beaucoup de nous, on va donc tout donner pour rendr heureux le peuple haïtien comme on a su le faire dernièrement« , a rassuré le Capitaine du Onze national.

Seide Putnam LOUS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.