PM Joseph Jouthe : premier PetroChallenger en Haïti!

Le Premier Ministre Joseph Jouthe a reçu ce mardi 13 octobre 2020 du Sénat de la République la deuxième et la troisième partie du rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif sur la gestion des fonds PetroCaribe. Fidèle à ses vieilles habitudes, le chef de la Primature s’est présenté comme le Premier PetroChallenger en Haïti.

Crédit Photo : Wikipédia

À la publication des rapports de deux commissions éthique et anti-corruption du Sénat de la République des voix se sont élevées pour demander que lumière soit faite sur la gestion des fonds PetroCaribe. Le premier rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) est venu confirmer ce qui semblait certain: des hommes et des femmes d’État se sont rendus complices de la dilapidation des fonds PetroCaribe.

Des citoyens venus d’horizons divers ont intégré un mouvement sur les réseaux sociaux qui deviendra viral. Ils sont nommés PetroChallengers et posent la même question « Kot kòb PetroCaribe a? » (Où sont passés les fonds PetroCaribe ?) Des réseaux sociaux, ils ont gagné les rues et réclament la tenue du procès des dilapidateurs des fonds en question. Le Président de la République, lui aussi indexé dans le rapport, s’est retrouvé dans leur viseur. Ils ont réclamé sa démission.

Ce mardi 13 octobre 2020, recevant la deuxième et la troisième partie du rapport de la Cour Supérieure des Comptes sur la gestion des fonds, le Premier Ministre Joseph Jouthe en présence de la presse et du Président du Sénat, Monsieur Pierre François Sildor, à déclaré « Je suis le premier PetroChallenger qui existe en Haïti« . Arguant qu’il a des preuves de ce qu’il a déclaré, le Chef du Gouvernement s’est engagé d’utiliser les documents reçus à bon escient. « J’avais reçu une copie de la Cour Supérieure des Comptes, j’ai eu le temps de former un task force qui travaille dessus » a-t-il indiqué.

À titre de rappel, l’ancien Premier Ministre Jean Henry Céant avait lui aussi manifesté un vif désir de voir la réalisation du procès des dilapidateurs des fonds PetroCaribe. Selon certains observateurs, c’est ce qui lui a coûté son poste. Alors que l’on parle du remplacement de Monsieur Jouthe, qui s’est déjà présenté comme le premier des policiers, cherche-t-il à se faire passer pour une victime ?

Annie FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.