Football-CHFP: Les arbitres mettent leur menace à exécution

Dans une correspondance datée du mercredi 14 octobre 2020 adressée à la Commission Nationale des Arbitres (CONA), les arbitres d’élites, comme ils se sont fait appeler, étaient montés au créneau pour dénoncer  les violences subies dans l’exercice de leur fonction. Ils en ont profité pour renoncer aux arbitrages de certaines zones, tout en envoyant un signal à la FHF et la COCHAFOP.


Nous, les arbitres d’élites regroupés en TOP 15 Trios de la CONA, dénonçant catégoriquement les comportements agressifs auxquels sont soumis les arbitres au niveau du championnat national durant les six premières journées. Telles ont été les premières lignes de cette longue correspondance des arbitres regroupés en TOP 15; qui militent pour le respect des sacrifices consentis pour le sport local.


Ces derniers ont inventorié une multitude de raison qui les poussent à emprunter cette voie. Ainsi, ils ont mis l’accent sur des équipes qui logent la route nationale numéro 2 et ont refusé catégoriquement d’arbitrer quand ces deux équipes jouent à domicile sur leur terrain habituel, c’est le cas du FC Arcahaie et FC Tempête. Pour rappel trois matchs de la 9e journée ont été reportés à cause de ces mesures disciplinaires prises par les arbitres du TOP 15 Trios de la CONA, il s’agit de Tempête vs Don Bosco, Arcahaie vs Ouanaminthe et Juventus vs Baltimore. Dans un communiqué daté du 27 octobre 2020, la COCHAFOP a annoncé avoir décidé que Tempête de Saint Marc et Arcahaie FC recevront leur prochain match à domicile à huis clos.


La COCHAFOP, va-t-elle devoir durcir le ton? De tout ce qui précède, il va falloir agir vite pour éviter de ternir l’image du championnat.

Seide Putnam LOUS-JEAN

putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.