Dossier Evelyne SINCÈRE: le journaliste Yvener Sylla Phanor sollicite la mobilisation de la troisième circonscription de Port-au-Prince !

Le 1er novembre 2020, la République entière a été choquée par l’image odieuse de la dépouille de cette jeune femme pleine d’avenir retrouvée sur une pile d’immondices à Delmas. Celle qui venait de subir les épreuves du Bac avait été enlevée, ses ravisseurs ont fait une demande de rançon. La famille incapable de réunir la somme exigée, espérait toucher les kidnappeurs et récupérer leur progéniture. L’histoire n’a pas eu la fin heureuse qu’ils espéraient.

Samedi 31 octobre, à l’émission « Piman bouk » animée par Yvener Sylla Phanor, les parents d’Evelyne sont intervenus. Leur voix, tant que leur visage laissait entrevoir une grande anxiété. Émus, ils réclamaient la présence de leur fille chérie. Moins de 24 heures plus tard, le corps sans vie de la jeune femme a été découverte. Ses ravisseurs l’ont violée puis abandonnée, dénudée sur une pile de déchets. Cet acte odieux a suscité l’émoi de tant d’internautes. Les habitants de Grand Ravine, quartier de la troisième circonscription de Port-au-Prince, ont été abasourdi.

La troisième circonscription a perdu sa fille, elle pleure certes mais elle veut obtenir justice. Sous l’appel d’un de ses fils, le journaliste Yvener Sylla Phanor, elle compte se faire entendre.

Le jeudi 5 novembre 2020, de la Place publique de Fontamara au Lycée Jacques Roumain en passant par devant les locaux du Ministère de la Justice et de la Sécurité Publique, Yvener Sylla Phanor et les siens entendent défiler et exiger justice.

Depuis le début de l’année 2020, l’insécurité a fait plus de victimes en Haïti que le Coronavirus. De plus en plus de voix commencent à s’élever pour exiger que cela cesse. Hier, sur ordre du Ministre de la Justice, un employé du ministère a été arrêté parce qu’il a « osé » exiger justice pour Evelyne au sein de l’institution. Que devront faire les citoyens pour obtenir gain de cause?

Annie FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.