Chaire de Gouvernance de l’AFPEC: Le Forum Interprofessionnel est institué!

Initiatrice de la Chaire de Gouvernance, l’Académie de Formation et Perfectionnement des Cadres (AFPEC) a lancé le 14 août 2020, le Forum Interprofessionnel. Divers associations et ordres professionnels ont pris part à la séance inaugurale.

Le Barreau de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince, l’Association Professionnelle des Magistrats, l’Association Médicale Haïtienne, l’Union des Médecins Haïtiens, la Société Haïtienne pour la Santé Mentale, le Collège National des Ingénieurs et Architectes Haïtiens, l’Association Haïtienne des Entreprises de Construction, l’Association Haïtienne pour le Développement des Technologies de l’Information et de la Communication, l’Union des Normaliens d’Haïti, la Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens et l’Association des Diplômés de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire ont , dans une ambiance conviviale et chaleureuse, pris part à la première séance du Forum Interprofessionnel institué par l’AFPEC.

Avocats, magistrats, médecins, psychologues, agronomes, enseignants, ingénieurs, architectes et autres professionnels ont convenu d’identifier les dix plus grands problèmes auxquels ils sont confrontés dans leur secteur respectif. Ils devront proposer des solutions à ces problèmes et élaborer leur plan de mise en œuvre.

Convaincu qu’en matière de gouvernance le pays aurait pu faire mieux et qu’un grand chantier nous attend pour remédier à la situation actuelle, la Chaire de Gouvernance de l’AFPEC misant sur la bonne volonté et les compétences a invité des associations et ordres professionnels à exposer annuellement dix problèmes fondamentaux de leur secteur respectif.

Dans son intervention, l’agronome Jean Camille BISSERETH représentant de l’Association des Diplômés de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Vétérinaire a attiré l’attention du public sur le faible rendement du secteur agricole, le plus faible de la Caraïbe, qui constitue un indice de pauvreté. Il a préconisé la bonne gouvernance du secteur dans le but de le rentabiliser.

Pour le secteur sanitaire, Wilcox TOYO, représentant de la Société Haïtienne pour la Santé Mentale, a présenté la santé mentale comme la base du bien-être de l’humain et a fait état d’une carence du personnel de santé mental. Le docteur Elysée LOUISSAINT prenant la parole au nom de l’Union des Médecins Haïtiens a souligné le problème gouvernance du secteur en prenant compte des résultats « questionnables » obtenus. Le docteur Jean Hugues HENRYS, Président de l’Association Médicale Haïtienne a, en premier lieu, exprimé l’urgence de l’initiative au regard de la détérioration des conditions de travail des professionnels, de l’angoisse des jeunes professionnels entre autres. Il a montré la nécessité de promouvoir la bonne gouvernance.

Pour le secteur éducatif, le professeur Josué MÉRILIEN a montré combien il est marginalisé et insisté sur la nécessité de « repenser » l’école afin d’établir une Haïti digne des ancêtres. Selon la lecture du responsable de l’Union des Normaliens d’Haïti, le déficit de citoyenneté est tributaire de la qualité de l’éducation. Les conditions de travail des enseignants, l’absence ou le manque d’outils pédagogiques etc. ont été pointés du doigt par Lency PAUL de la Confédération Nationale des Éducateurs Haïtiens et l’Association dans son allocution du jour.

Des professionnels des secteurs de technologie de l’information et de la communication, du Droit, des Infrastructures et Construction ont tous fait l’exposé des différents problèmes auxquels ils sont confrontés. Suite à ces différents exposés, le Professeur Henri M. DORLÉANS a rappelé à tous l’objectif à court terme du forum qui est de réaliser annuellement un ouvrage collectif qui présentera les dix plus grands problèmes confrontés par chaque secteur, les solutions proposées ainsi que leur plan de mise en œuvre.

D’autres séances auront lieu et la Chaire de la Gouvernance de l’AFPEC espère accueillir d’autres associations et ordres professionnels.

Vinet JEAN-PIERRE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.