Séance d’audition des conseillers électoraux: les avocats de la partie plaignante pressent le Doyen du TPI d’agir!

Pour la deuxième fois, la séance d’audition des conseillers électoraux n’a pu se tenir. Suite à cet autre échec, les avocats de l’accusation pressent le Doyen Bernard Sainvil de réaliser la séance au plus tard le 16 novembre 2020.

La séance d’audition des 9 conseillers électoraux n’a pu se tenir hier. Faisant l’objet d’accusations d’usurpation de titre et d’occupation illegale du bureau du Conseil Electoral Provisoire, les neuf conseillers n’ont pas répondu aux questions du Doyen du Tribunal de Première Instance, Magistrat Bernard Sainvil, ni à celles d’un autre juge au Palais de Justice de la Juridiction de Port-au-Prince.

L’ex-Député de Marigot et dirigeant du parti Elan Démocratique (EDEM), Déus Desronethe, avait déposé une plainte contre les concernés et ils doivent être jugés au correctionnel. Manifestement insatisfaits du traitement de ce dossier, les Avocats de la partie plaignante, Maître Joseph Manès Louis et Maître Caleb Jean Baptiste pressent le Doyen du Tribunal de Première Instance de Port au Prince, Me Bernard Sainvil de prendre des dispositions afin que cette audition puisse se dérouler au plus tard le lundi 16 novembre prochain.

Nommés par Arrêté présidentiel le 18 septembre 2020, les neuf membres du Conseil Electoral Provisoire ont fait l’objet de contestations de divers secteurs de la vie nationale et ont été installés par le Président de la République sans avoir prêté serment par devant les juges de la Cour de Cassation.

Paul MARTIAL

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.