Un chauffeur a été tué par balles à Bassin Bleu

Cesar Fritznel, père de 8 enfants, chauffeur assurant le trajet Port-de-Paix vers Port-au-Prince a été assassiné par des individus non identifiés très tôt hier vendredi 13 Novembre 2020 dans la localité de Jolivert à Bassin bleu.

« Fritznel a été une personne vraiment responsable, un père des pères que tout le monde a vu partir dans une telle circonstance » témoigne tout apprenant de ce drame qui avait fréquenté le concerné.

Pour son fils handicapé, il a été un père prenant bien soin de ses enfants surtout des orphelins de mère « Papam te tèlman se yon bon papa, li konn kijan li pran swen pitit li sitou nou pa gen manman, nouvèl sa rann mwen ankò yon lòt fwa paralize paske tout responsablite yo pral tonbe sou dom tou paske m se dezyèm pitit » regrette le jeune homme le cœur plein de tristesse.

Tout le monde vante sa bonté comme un frère, un artisan de vie economique « si jodi a map fè lajan se gras ak Fritznel paske se li ki Montre m kondui machin, nou tap viv tankou de frè, tout sam genyen se ak konsèy li kòm mwen dil deja se ak lajan l paske se li k montre m kòman pou m fè lajan nan lavi a » déplore Joseph Papito son cousin.

Pour ses confrères chauffeurs assurant le trajet Port-de-Paix vers Gonaïves, Fritznel était un pote inimitable et même les passagers l’ont admiré à travers toutes les stations de transport dont il a été chauffeur pendant plus de 30 ans  » il était l’homme de tous, je le considère comme mon frère, il y a 25 ans d’amitié entre nous dans cette station sans aucun ennui avec quiconque, donc on peut imaginer cette relation mais en ce moment il est déjà en route vers l’au-delà, c’est mon être entier qui est en train de s’emporter » avance Phillipe Oslin chauffeur Port-de-Paix vers Gonaïves avec les yeux larmoyants.

Jules Charles André dit Tinèg un chauffeur ami du défunt nous raconte l’avènement de Fritznel comme chauffeur « Nous sommes ensemble depuis des lustres, à cette date le trajet Port-de-Paix- Gves était à 35 gourdes et actuellement il est à 500 gourdes » retrace-t-il avec le visage pâle.
« A peine a-t-il acquis son autobus à crédit et c’était son tout premier voyage, il est parti ainsi c’est vraiment triste » allègue Tinèg.

Pour ce dernier, toutes les stations de transport de la ville surtout celle dont la victime a été affecté devrait entrer en grêve en signe de protestation à cette tuerie macabre « Étant donné que c’est un ancien chauffeur de ce circuit, nous ne pouvons pas en dire long mais si c’était l’un des nôtres actuel, tout le transport en commun de ce ressort serait fermé en signe de protestation à cet assassinat, l’exécution de notre frère de volant » proteste Tinèg.

La veille de son assassinat, il s’était amusé avec ses frères de vitesse « hier il était là avec nous à la station à nous embrasser, à nous faire rire de toute gueule et voilà ce matin c’est la nouvelle de sa mort qui nous arrive comme un coup de massue » se plaint un autre camarade de levier.

A noter que le département du Nord-ouest s’avère encore plus dangereux que la région métropolitaine car les gangs armés n’ont pas cessé de commettre leur forfait à la connaissance de tous et terroriser la population pour instaurer leur empire, leur puissance en armément sans aucune intervention des autorités de la ville.

Eloi Michel JEAN-BAPTISTE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.