Une plainte de plus contre la DIGICEL

La compagnie de télécommunication DIGICEL fait l’objet d’une plainte déposée au Parquet des Cayes par la CARAL. Elle est sommée d’améliorer la qualité de ses services.

Le 11 novembre 2020, La compagnie DIGICEL a été sommée d’améliorer ses services de mauvaise qualité offerts à la population du Sud. L’initiative a été prise par la Clinique d’Analyse et de Recherches d’Assistance Légale (CARAL).

Cette organisation de promotion et de défense des droits humains, par l’organe de son Coordonnateur Général, Me Jean Milaire THIMOTHÉ,  » exige à la compagnie Digicel d’améliorer la qualité des services fournie à ses abonnés dans tout le pays, particulièrement dans le département du Sud, stopper toute opération de perte de minutes et de megabytes, ne plus utiliser leurs téléphones portables à des fins de propagandes et de publicités, de diminuer le prix des appels et des SMS.« 

Un délai de 3 jours francs est accordé à la compagnie pour répondre à cette sommation.  » Passé ce délai, elle sera poursuivie devant la juridiction compétente conformément à la loi et un sit-in suivi de manifestations seront organisés en face de la Digicel des Cayes  » prévient L’organisation.

Rappelons que la DIGICEL, à maintes reprises, a annoncé à ses clients qu’elle travaille en vue d’arriver à l’amélioration de ses services. Pourtant, toujours insatisfaits de leur qualité, des abonnés se sont regroupés au sein du Réseau National des Abonnés Victimes de la Digicel (RENAVID) et ont décidé de porter plainte au Parquet de Port-au-Prince, contre la compagnie ce pour vol, escroquerie et association de malfaiteurs.

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.