CHFP-Sanction : L’AS Mirebalais rappelée à l’ordre à son tour

La Commission D’organisation du Championnat Haïtien de Football Professionnel (COCHAFOP) a adressé le 11 novembre dernier, une note; aux dirigeants de l’AS Mirebalais pour leur annoncer de la décision prise par la commission, suite aux actes de violence dont le corps arbitral et des joueurs de l’équipe adverse ont été l’objet. Si l’AS Dessalines (D2) a hérité la peine capitale, la commission a été plutôt clémente dans le traitement de ce cas.

L’AS Mirebalais s’en sort plutôt bien si l’on considère la sentence infligée à l’AS Dessalines qui a écopé la peine maximale pour avoir agressé le corps arbitral lors de sa confrontation avec l’US Pont-Sondé. En effet, le club dirigé par Jean Claude Josaphat ne pouvait pas espérer mieux vu la charge qui pesait sur le dos.

Après avoir mentionné les causes et motifs de la sanction, la COCHAFOP a décidé de :

1. Maintenir le score de départ,

  1. Obliger l’AS Mirebalais de recevoir ses deux prochains matchs à huis clos
  2. Rembourser au Racing FC les frais médicaux de son joueur Jose Augusto Medina Rubio, blessé à la tête lors de l’incident.

À rappeler que la Commission Nationale des Arbitres (CONA) avait exigé fin mois octobre, l’application stricte des règlements du championnat et la charte de la FHF; allant jusqu’à expulser l’équipe concernée jusqu’à 10 ans ainsi que ses joueurs et entraîneur.

La note de la CONA avait fait mention d’une série d’obligation qui doit être satisfaite avant de reprendre les services. La décision de la COCHAFOP, serait-elle suffisante à rassurer les arbitres ou encore la CONA ?

Seide Putnam LOUS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.