Haïti-Élections générales en 2021: l’opposition commence à montrer ses crocs

Le ministre de l’intérieur et des Collectivités territoriales Audain Fils Bernadel a annoncé que les élections générales se tiendront dans le pays en 2021. L’opposition n’a pas tardé à rappeler au concerné qu’il n’y aura pas d’élections avec le Président Jovenel Moïse au pouvoir.

En marge d’une opération nocturne, menée dans la Capitale haitienne, le Ministre de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales, peut-être vaincu par la fatigue, a lâché une bombe. « Il y aura des élections générales dans le pays en 2021 pour renouveler le personnel politique » a fait savoir le ministre Audain Fils Bernadel dont les propos ont été relayés par Vant Bèf Info ( VBI).

Les élections en question se dérouleront peut-être en deux temps.  » D’abord les législatives et ensuite les collectivités territoriales et les présidentielles. C’est au Conseil électoral de décider, il peut décider de les organiser ensemble » a t-il expliqué.

En ce qui concerne le dossier épineux de la fin du mandat du Président Jovenel Moïse, Il s’est montré tranchant: « le mandat du Président Jovenel Moïse prendra fin le 7 février 2022 » a-t-il précisé. Pour le Monsieur Audain Fils Bernadel, c’est une question d’arithmétique. « Le Président Jovenel est monté au pouvoir le 7 février 2017, il partira le 7 février 2022 » a précisé le Ministre.

Ces récentes déclarations n’ont pas laissé les membres de l’opposition indifférents. Me André Michel, Porte-Parole du Secteur Démocratique et Populaire a vite réagi. « Non non Monsieur Audain Fils Bernadel, il n’y aura pas d’élections générales en 2021 avec Jovenel Moise au pouvoir.Son mandat constitutionnel prendra fin le 7 Février 2021. La Solution à la Crise passe par une Transition Politique responsable et équilibrée.Batay la ap kontinye ! » a posté celui qu’on appelle affectueusement « avoka pèp la » (l’avocat du peuple) sur son compte Twitter.

Avec un parlement dysfonctionnel, des élus locaux en fin de mandat remplacés ou convertis en Agents Intérimaires de l’Exécutif, la réalisation des élections est une des urgences de l’heure. Toutefois, avec une carte d’identification décrié, un Conseil Électoral dont les membres sont cités à répondre des accusations d’usurpation de titre, on se demande quand les élections pourront être réalisées en Haïti.

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.