Pourquoi Yves Jean Bart ne saisit pas le TAS?

Pour des fautes administratives et des manquements éthiques graves dont le détournement de fond et abus sexuels sur mineure, la Fédération internationale de football association (FIFA) a pris de lourdes sanctions contre le Président de la Fédération de la Confédération Africaine de Football (CAF) et le Président de la Fédération Haïtienne de Football (FHF), le Dr Yves Jean Bart. Le Président Ahmad s’est senti lésé par cette décision et a annoncé qu’il allait saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS). Qu en est-il de Dadou ?

Le Président de la Confédération Africaine de Football et le Président de la FHF, tous deux, ont reçu des sanctions de la FIFA ce mois courant pour avoir commis des erreurs dans l’exercice de leurs fonctions.

Contrairement à Dadou qui plonge depuis la publication des sanctions dans silence pesant, le dirigeant Malgache de 60 ans qui comptait briguer un deuxième mandat lors des élections prévues le 12 mars dernier 2021 n’entend pas rester bouche bée et les bras croisés. Par conséquent, une plainte a été déposée au Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Pourquoi l’ex-président Yves Jean Bart qui ne cesse, à longueur de journée, de clamer son innocence dans cette affaire n’entame pas une telle démarche, alors que dans sa dernière note de presse, il qualifie les accusations dont il fait l’objet d’histoire montée de toute pièce par le journaliste français Romain Molina? Est-ce un aveu? Reconnait-il enfin ses erreurs?

Il est coutume que ceux et celles qui se trouvent marginalisés, lésés voire insatisfait d’une décision rendue publique par la FIFA saisissent le TAS . On se souvient comme si c’était hier du différend qui opposait les organisateurs du championnat national du Football Haïtien et le Football inter Club Association (FICA). Mécontent de la décision des autorités locales le FICA s’est rendu au TAS et il a eu gain de cause.

De plus le Président de la FHF pourrait tenter une action en justice contre le journaliste français qui dit, de son côté, attendre de peid ferme une telle démarche.

Pour l’instant le Président Dadou se contente uniquement de clamer son innocence dans la presse sans tentee le moindre recours. Qu’est-ce qui est à la base de cette passivité, de ce laxisme?

Jodel ALCIDOR

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.