L’École Normale Supérieure (ENS) bientôt dégagée des environs du Palais National

L’Ecole Normale Supérieure, cette entité de l’université d’État d’Haïti qui ne fonctionne pas depuis l’assassinat de l’étudiant Grégory Saint-Hilaire dans ses locaux suivi d’une tentative d’incendie de ses locaux sis à la rue Monseigneur Guilloux, non loin du palais national sera bientôt délogée. Le Premier Ministre Joseph Jouthe a annoncé que les discussions vont de bon train pour permettre l’acquisition d’un local à Pacot.

Le vendredi 27 novembre 2020, le Premier ministre haïtien, Joseph Jouthe a annoncé que les discussions avancent dans le bon sens. L’ENS sera bientôt délogée a-t-il fait savoir. Des dispositions sont prises au plus haut niveau de l’État pour atteindre cet objectif.

Selon le chef du gouvernement, l’ENS sera relogée à Pacot. Ce pour permettre aux étudiants de l’ENS d’apprendre dans de meilleures conditions a argué le chef de la Primature.

Accompagné du recteur de l’Université d’État d’Haïti (UEH), Fritz Deshommes, ainsi que deux membres du conseil de l’ENS, Joseph Jouthe a visité les nouveaux locaux qui seront achetés en urgence par l’État haïtien. Il a salué la mémoire de l’ancien étudiant Grégory Saint-Hilaire dont l’assassinat, selon ses déclarations, a placé cet entité au cœur de ses préoccupations.

Annie FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.