Les agents de la BSAP rappelés à l’ordre

Dans une circulaire datée du 10 décembre 2020, le Directeur Général de l’Agence des Aires Protégées, Jeantel Joseph, a fait obligation aux agents de la BSAP de faire bon usage de leur arme de service.

Les agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées (BSAP) ont été longtemps décrié à cause de leur comportement non exemplaire. Ces hommes armés mêlés à toute sorte d’histoires dont le port d’arme dans des espaces publics ont été recadrés par le Directeur Général de leur institution de tutelle.

Dans une circulaire datée de ce 10 décembre, la Direction Générale de l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP) a rappelé aux agents de la BSAP les règles du jeu.

« La Direction Générale de l’Agence Nationale des Aires Protégées (ANAP) tient à informer les agents de la Brigade de Sécurité des Aires Protégées que le badge fourni par l’institution « ne constitue en aucun cas un permis de port d’armes ». Par conséquent, l’obligation leur est faite de faire bon usage de leur arme de service, dûment enregistrée, uniquement dans l’exercice de leur fonction » rappelle la circulaire.

La Direction n’a pas manqué de « rappeler à tous les agents qu’ils doivent se conformer aux règlements internes de la BSAP » conclut la circulaire.

Reste à espérer que cette circulaire produira son effet.

Annie FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.