Notre historique « soup joumou » bientôt patrimoine mondial?

L’état haïtien a inscrit la soupe au giraumon dit « soup joumou » en créole au rang de patrimoine national. Une première étape vers sa consécration comme patrimoine mondial?

Crédit Photo: Loop

L’état haïtien a profité du jour des Aïeux, 2 janvier, pour inscrire la « soup joumou » au rang de patrimoine national. Cette annonce survient au début de la commémoration du 217e anniversaire de l’indépendance du pays. Cette « soupe » jadis interdite aux esclaves avant l’indépendance est devenue une tradition depuis le 1 janvier 1804 à nos jours. Pour célébrer ce moment historique et rappeler aux générations présentes et futures l’exploit de nos ancêtres nous continuons en Haïti tant qu’à l’étranger à déguster la soupe au giraumon symbole de liberté, mais aussi d’espoir et de solidarité.

Pour faire partie de la liste des patrimoines mondiaux plusieurs critères sont requis. Selon les informations disponibles : Le patrimoine concerné doit représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain, témoigner d’un échange d’influence considérable pendant une période donnée, apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle, offrir un exemple éminent des périodes significatives de l’histoire humaine, être un exemple éminent d’établissement humaines traditionnelles, être directement ou matériellement associé à des évènements ou des traditions vivantes, être d’une importance esthétique exceptionnelle pour ne citer que ceux là.

Espérons que ce plat considéré comme un symbole identitaire très puissant et représentant la force du peuple haïtien sera qualifié et classé au rang de patrimoine mondial.

Christella FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.