Pleins feux sur l’écrivain Étienne De Saint-Exil, né un 31 Janvier

À vous qui prendrez le soin de lire ces lignes bibliographiques, nous vous disons bonne lecture et félicitation pour le temps que vous aurez pris à découvrir ou redécouvrir Étienne De Saint-Exil.

ÉTIENNE DE SAINT-EXIL

Poète, écrivain, peintre, communicateur et conférencier, de nationalité haïtienne, il est né au Cap-Haïtien (Haïti) un 31 janvier des années 80.

De très jeune âge, sa passion pour la peinture, la chanson et la poésie présageait déjà qu’un artiste bouillonnait en lui. En classes de Primaire à l’École Nationale Mixte de La Fossette, c’était un passionné de dessin, talentueux, que les autres camarades admiraient et encourageaient.

Ce n’est qu’à treize ans, alors en 7è Année Fondamentale au Collège Martin Luther King, qu’il s’était lancé dans cette grande aventure qu’est l’écriture.

Son style, sa façon d’être, font de lui un artiste libre, libertin dans ses œuvres, toujours en exploration de l’étonnant, du dérangeant. Un homme qui ose sans sourciller.

Partout où il est lu, Haïti, France entre autres, son oeuvre suscite débats, émerveillements, et controverses.

Un auteur étonnant qui dérange, et berce l’illusion pour devenir réalité absolue.

Implications

Au début des années 2000, ÉTIENNE s’était impliqué dans diverses initiatives sociales et culturelles, un peu partout à travers le Département du Nord d’Haïti, notamment à Plaine-du-Nord, Grande-Rivière-du-Nord, Limonade, et Cap-Haïtien. Il animait des émission culturelles, littéraires et autres, sur les ondes de différentes stations de radios, dont Entre Les Pages sur la RVC, et une émission d’histoire à Passion FM (Co-animateur avec Fleming LAGUERRE).

Il fonde des clubs culturels, des clubs littéraires ou de lecture, un peu partout où il passe. On peut citer entre autres, Cellule 109 à Plaine-du-Nord, Atelier Souffle et Lumière à Jacmel, Atelier Cin’As à Grande-Rivière-du-Nord, CLEJ à Pétion-Ville.

Son humanisme, malgré son caractère, a toujours prévalu. Ainsi, en classe de 9è Année Fondamentale, il a pris sa première initiative communautaire/humanitaire en collaboration avec quelques amis d’enfance plus âgés, d’alors, de scolariser quelques enfants démunis du quartier, avec son argent de poche et la bienveillante contribution des autres.

En 2009, Dr Clausel MIDY, Pierre Réginald RICHÉ, Vladimir TONY, Fleming LAGUERRE, Jacques JEAN-BAPTISTE, quelques autres écrivains et lui, fondèrent la Communauté des Écrivains du Nord d’Haïti (COENHA). Cette structure d’écrivains a permis la promotion du livre et de la lecture à travers la Caravane qu’elle organisait hebdomadairement dans les différentes communes du Nord, dans les locaux des CLAC et autres espaces. Et ces séances de conférences, lectures de textes, et déclamations, étaient rediffusées par deux chaines de Télévision de la ville du Cap. En ce temps-là, les différentes activités culturelles, littéraires et artistiques organisées par ce même clan à l’Alliance Française de Cap-Haïtien, étaient des atouts sûrs pour rehausser la fierté nordiste.

Ses différentes conférences et séances de formation données un peu partout, sont toujours appréciées par les auditoires. Un fin communicateur né, qui sait diffuser son savoir en toute simplicité.

Bibliographie

Un Chant Deux Cœurs, poésie 2005

Fumées Sur Les Iles , poésie 2009

Les Supplices, oeuvre inédite

Blessures des Murs, une nouvelle écriture poétique (A paraître)

Je m’accuse, 2012

Près d’une dizaine d’œuvres de tout genre, non-publiées.

Il a collaboré à la Rédaction et correction de plusieurs revues nationales et internationales, dont la revue Étincelles de Vie du groupe des Volontaires de Dieu (Catholique) au Canada, laquelle se publie à travers le Monde. Et actuellement, il collabore à des médias en ligne, dont Le Courrier de la Nation, Kafou Verite.

Stevens JEAN FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.