52% des structures de jeunesse consultées par l’OJH ne connaissent aucun projet réalisé par le Président de la République

Le 7 février, la population a eu rendez-vous avec l’occupant du Palais National pour un bilan de ses quatre ans au pouvoir. Celui dont le mandat est arrivé à termes selon la FBH et le CSPJ a présenté à la population les nombreux projets  réalisés à travers la République depuis son accession au pouvoir. Paradoxalement, la majorité des organisations qui ont pris part à l’enquête réalisée par l’Observatoire de la Jeunesse Haïtienne (OJH) n’ont pas connaissance de ces réalisations.

Page de Couverture du Rapport

Le dimanche 7 février 2020, dans un message préenregistré, le Président Jovenel Moise a dressé le bilan de ses quatre ans au pouvoir. Quelques heures après que ses services de sécurité aient déjoué ce que les membres du gouvernement ont qualifié de tentative de coup d’Etat, l’équipe de communication du Président Jovenel Moise ont livré au public le contenu de sa déclaration officielle. Décrié par une bonne frange de la population et en fin de mandat selon des institutions dont la Fédération des Barreaux Haïtiens (FBH), la Conférence Episcopale d’Haïti et le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ), le Président a annoncé qu’il comptait s’accrocher une année de plus au pouvoir et a présenté ses réalisations dans différents secteurs. Des écoles construites ou en construction, des acquisitions  d’équipements, l’installation de pompes solaires, la construction de plusieurs tronçons de route et de barrage hydraulique et de centrales électriques composent entre autres la liste des  réalisations citées par Monsieur Jovenel Moise. Coup de tonnerre ! Parmi les cent organisations de jeunes ayant pris part à l’enquête sur la perception des associations de jeunes sur la gouvernance du Président Jovenel Moise durant son mandat n’ont pas connaissance de ces accomplissements.

Selon les informations disponibles dans le rapport réalisé par l’OJH. « L’enquête sur la perception des associations de jeunes sur la gouvernance du Président Jovenel Moise durant son mandat, de l’Observatoire de la Jeunesse Haïtienne, a été divisée en deux phases. La première de Janvier à février 2019 au mi-mandat et la seconde de janvier à 2021. Ce choix a permis de prendre en compte les différentes variations rencontrées tout au long de l’exercice du mandat du Président Jovenel Moïse». Ladite enquête s’est réalisée autour d’un échantillon de 100 regroupements de jeunes, intervenant dans des secteurs divers. L’Observatoire de la Jeunesse Haïtienne a pris le soin de préciser qu’ « En aucun cas, ce travail [l’enquête, ndlr] ne pourrait consulter l’ensemble des structures de jeunes existantes tant qu’il existe une diversité d’associations et que la création des nouvelles structures s’opère au quotidien. Ces organisations de jeunes sont reparties à travers les 10 départements. La taille de la population retenue a été 100. Elle s’est constituée à partir d’un échantillon non probabiliste et sur une base volontaire. Cet échantillon s’est constitué suite à des caravanes médiatiques réalisées à travers plusieurs médias de la capitale et des autres communes d’une part. Et d’autre part, la mobilisation à travers les médias sociaux ainsi que les représentants régionaux de l’OJH ont facilité la vulgarisation de cette initiative » précise le rapport.

Les 100 associations sont réparties de la manière suivante : National : 39, Ouest : 17, Nord : 8, Artibonite : 6, Centre : 5, Nord Ouest : 4, Nord Est : 4, Nippes : 3, Sud : 5, Grand anse : 4 et Sud Est : 5. Les données colligées par l’OJH permettent « de comprendre que 52% des structures de jeunes n’ont aucune connaissance des réalisations du Président Jovenel Moïse tandis que 61% estiment qu’il n’y a eu aucune grande réalisation sous la Présidence de ce dernier. Plus loin, la Caravane du Changement (15%) et le Changement de la Constitution (11%) constituent selon ces organisations de jeunes les deux plus mauvaises décisions du Président » précise le rapport.

 Les jeunes ont majoritairement pris part aux revendications pour la réalisation de l’enquête et du procès Petrocaribe, « pour les jeunes qui s’étaient engagés à travers le mouvement des PetroChallengers, il a été remarqué que 83% des structures de jeunes estiment que le Procès PetroCaribe n’est pas possible avec le Président Jovenel Moïse à la tête de l’Etat. En outre, une forte majorité de jeunes estiment que le Président n’a pas tenu ses promesses de campagnes, soit 71% tandis que pour 72% d’entre eux estiment que le Chef de l’État a mal géré la crise actuelle, puis 67% soutiennent que ce dernier n’a pas la capacité pour résoudre cette dernière et 42% avancent que pour la résolution de la crise, il faut passer par le départ du Président de la République, le Premier Ministre et le Parlement. Plus loin, dans le cadre de cette enquête il importe de souligner que dans ce contexte où le débat entre transition et élection agite le débat politique, les jeunes à travers les structures organisées et engagées soutiennent à 55% la réalisation d’une transition et seulement 26% supportent l’organisation des élections. »

L’inévitable question relative à la date de la fin du mandat du Président, les associations ont tranché, « une écrasante majorité, soit 81% des structures de jeunes soutiennent que le départ du Président doit se réaliser le 7 février 2021 contre 9% pour le 7 février 15 2022. Aussi, il a été constaté que 52% des structures ont eu une position partagée sur les manifestations de rues, mais 38% sont Pour ces moyens de luttes contre seulement 10% qui se disent Contre cette forme de plaidoyer » rapporte l’OJH.

Tenant compte de ces données, dans sa note publiée le 7 février et portant la signature de son Secrétaire Général, Stanley Augustin et son Secrétaire à la Communication, Clifton Sylvain, l’OJH appelle les acteurs sociaux à redoubler leurs efforts en vue de contraindre les acteurs à respecter la constitution, entre autres.

Annie FRANÇOIS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.