À quoi ça sert: une Opposition politique?

Depuis l’avènement de Jovenel Moïse, et surtout boostée par l’exploit du 6 et 7 juillet 2018, l’Opposition se croit capable de renverser ce pouvoir qu’elle juge bon à rien, et de ce fait elle se propose d’être cette alternative pour offrir le mieux à ce peuple trop insatisfait, oublié, à mal de mener une vie décente, ou acceptable pour le moins.

Voilà, à travers cette deuxième sortie de la rubrique A QUOI ÇA SERT, nous vous dévoilons quelques questions que nous supposons être importantes et utiles, que plus d’un n’ont pas la chance de poser, ou le font tout bas.Il est de notre droit de questionner, alors on questionne l’utilité et la capacité de l’Opposition en Haïti, sans méchanceté aucune, malgré les multiples prétentions qu’on pourrait nous prêter.

Bonne lecture!

A quoi ça sert une opposition? Si elle n’est ni une alternative réelle, encore moins une garantie sur les grands défis de la nation.

A quoi peut bien servir une opposition si elle n’est même pas capable d’improviser, d’insuffler de rêve aux fatigués, voire proposer un vrai plan de sauvetage national?

A quoi sert une opposition si elle n’est point apte à nous pourvoir, ou du moins nous montrer en photos tout ce dont on nous ravit depuis quelques années?

A quoi sert une opposition si elle ne nous dit pas tout, alors que parjures et menteurs nous abusent, nous triturent de ces mensonges qui nous baisent notre virginité affamée, assoiffée?

A quoi ça sert l’Opposition, quand elle n’exploite aucune faille du pouvoir, et qu’elle n’a ni de bonnes stratégies, ni une lecture éclairée de la politique?

A quoi peut bien servir l’Opposition si elle ne peut même pas être elle-même, se défaire de ses propres maux, de ses querelles, de ses bévues, et de ses fissures intestines?

A quoi ça sert une opposition morbide, qui n’est même pas foutue d’enclencher une quête d’inspiration afin de nous vendre un rêve sublime, synthèse de tous nos manques?

Quel orgasme peut on espérer si l’Opposition nous chuchote l’amour en nous violant? Mais pourquoi être adultère si ailleurs, les mêmes gâchis et incertitudes se profilent à l’horizon?

A quoi pourrait bien servir une opposition si elle n’est point utile là où le pouvoir échoue, qu’elle ne provoque aucun équilibre, et qu’elle n’est en rien une force coercitive pour contraindre?

Dites-moi bon sang: A quoi ça sert l’opposition en Haïti?

«Offrez-nous quelque chose!!!» s’écrie la nation entière.

Étienne De Saint-Exil

etiennedesaintexil@gmail.com

+509 4376 4366

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.