Éliminatoire Qatar 2022: La sélection de Football du Belize prise pour cible par des individus armés

Arrivée au pays ce lundi, la délégation de l’équipe de Football du Belize a été prise pour cible par des individus armés, probablement ceux du groupe Fantôme509, au moment où elle a laissé l’Aéroport International Toussaint Louverture pour se rendre à l’hôtel. Une tentative d’agression très vite critiquée par la Fédération du Belize.

Ça va définitivement très mal pour Haïti. En effet, la délégation du Belize arrivée en Haïti hier lundi matin pour affronter les grenadiers dans le cadre des éliminatoires de la coupe du monde au Qatar, a été l’objet de tentative d’agression alors que leur autobus tentait de regagner l’hôtel.

Dans un communiqué publié quelques instants plus tard, la Fédération de Football du Belize n’a pas caché son mécontentement par rapport à ce qui s’est passé. Un très mauvais souvenir pour l’image du football haïtien condamné par les amoureux du sport roi et tous ceux conscients du bien-être des visiteurs.

« La Fédération de football du Belize prend ce temps pour exprimer sa déception et son dégoût face à un incident malheureux auquel les Jaguars ont été confrontés alors que l’équipe se dirigeait de l’aéroport à l’hôtel ce matin en Haïti. Malgré l’escorte policière de quatre hommes, le bus de l’équipe a été arrêté par un tollé d’insurgés avec des fusils d’assaut sur des motos et les escortes de police ont été obligés de négocier avec eux pour que le bus de l’équipe poursuive son voyage jusqu’à l’hôtel. C’est une situation que l’équipe n’aurait jamais dû affronter, mais nous sommes heureux d’annoncer que nos Jaguars, bien que secoués par la terrible expérience, sont en sécurité à leur hôtel. Nous profitons de cette occasion pour remercier les Jaguars pour leur courage et informer leurs familles que la sécurité de notre équipe est notre priorité absolue. Nous sommes actuellement en contact avec les autorités respectives de la FIFA et de la CONCACAF et faisons tout notre possible pour les amener sur des terrains plus sûrs. Il est regrettable que nos Jaguars aient vécu une expérience aussi traumatisante. Le co-capitaine de l’équipe Deon McCauley a partagé avec l’équipe: Je suis heureux que tout le monde soit en sécurité et je vous félicite pour votre courage. Ce fut un moment de peur intense. Continuons à rester ensemble et s’il vous plaît, prenez les meilleures décisions en ce qui concerne l’équipe, » pourrait-on traduire dans la note postée en anglais.

Espérons que la Fédération Haïtienne de Football et les autorités feront preuve de responsabilité pour éviter qu’un tel affront puisse se reproduire.

Seide Putnam LOUS-JEAN
putnamlouisjean@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.