Peut-on réutiliser les eaux de lessive dans les toilettes ?

En Haiti, faute de l’existence d’un réseau de collecte des eaux usées de toutes les maisons, l’assainissement est individuel. Il consiste principalement en une fosse septique permettent l’épuration des eaux des toilettes, dites eaux-vannes ou eaux noires. Face à la rareté et au cout de l’eau courante dans certaines zones, les habitants conservent des fois les eaux provenant de la lessive pour les réutiliser dans les toilettes. Cette pratique, est-elle propice au bon fonctionnement des fosses septiques?

Si dans les pays développés, les services publics jouent pleinement leur rôle, il n’en est pas encore de même en Haïti. En plus d’un réservoir d’eau, chaque maison se voit obligée de posséder son propre système d’assainissement des eaux usées constitué d’un puisard et d’une fosse septique. L’eau courante n’étant accessible partout et à tout le monde, certains ménages utilisent différents moyens pour une gestion réduite de cette ressource. Et l’un d’eux consiste à réutiliser les eaux de lessive dans les toilettes. On pourrait même y voir une contribution à la réduction de l’exploitation des ressources de la planète qui commencent à manquer. Cette pratique est-elle pour autant recommandée ?

La fosse septique est une cuve généralement en béton, pouvant être constituée de plusieurs compartiments. Elle fonctionne suivant la biodégradation pour transformer les résidus des toilettes. Dans le premier compartiment, les matières solides subissent une fermentation appelée « digestion » par des bactéries qui se développent dans la fosse. Ce phénomène entraine une production de différents gaz (gaz carbonique, hydrogène sulfureux et méthane) et de boue. Cette boue se dépose au fond et continue à être décomposée par les bactéries. Ce phénomène de décomposition en gaz continue dans le second compartiment jusqu’à évacuer une eau claire non épurée (contenant encore des bactéries). 

La quantité de matières décomposées est directement liée à la densité de la population bactérienne. Les eaux de toilettes contiennent naturellement des bactéries capables de se nourrir des déchets dans lesquels elles vivent. Les bactéries aérobies décomposent les éléments légers se trouvant à la surface tandis que les bactéries anaérobies digèrent, liquéfient et gazéifient les boues. Le développement bactérien est donc indispensable au bon fonctionnement de la fosse. Les différents éléments utilisés dans la lessive contiennent des désinfectants. Ces derniers sont présents dans les eaux de lessive et en les utilisant dans les toilettes, on tue des bactéries présentes dans la fosse. Si cette pratique devient une habitude, on risque de détruire de façon critique la population bactérienne et se retrouver avec une fosse septique totalement inefficace. 

Comme les eaux de lessive, il n’est pas recommandé de jeter dans les toilettes des éléments tels que les médicaments, les condoms et les tampons. Les médicaments, même périmés, peuvent être très dangereux pour les bactéries. Les condoms et les tampons, en plus de ne pas être biodégradables, risquent d’obstruer les conduites. 

Comme quoi, même dans les toilettes, il ne faut pas tout jeter.

Stanley JEAN-FRANCOIS, ing

jeanfrancoisstanley@gmail.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.